Les avions civils chinois seront présentés au SIAE de Paris

Ajouté au 27/06/2011 par SHI Lei

Le premier vol du grand avion de ligne de fabrication chinoise C919 est prévu en 2014 et ce modèle sera commercialisé en 2016, selon la Société des avions commerciaux de Chine (COMAC), le constructeur aérien chinois chargé du programme des gros porteurs.

Le 49e Salon international de l’aéronautique et de l’espace (SIAE) de Paris se déroulera du 20 au 26 juin à Paris. À part la concurrence classique entre Airbus et Boeing, les avions utilisant les nouvelles énergies seront les nouvelles stars du salon. L’industrie aéronautique de Chine va également exposer ses nouvelles créations à cette occasion.

Selon l’organisateur du salon, un nombre d’exposants record d’au moins 2 100 participants se rendra à Paris. 170 avions seront présentés dans les 28 salles d’exposition. Plus de 138 000 professionnels et 200 000 visiteurs seront présents au salon.

Sur le thème de « l’intégration à la chaîne de l’industrie aéronautique mondiale », le groupe chinois, constitué de dix exposants, participera au salon. Fondé en mai 2008, la Compagnie des avions commerciaux de Chine (Comac) exposera son C919 au salon pour la première fois, avec une maquette taille réelle du cockpit et de l’avant de la cabine.

Selon l’AFP, la concurrence chinoise arrive à grands pas et devrait engranger des commandes « plus vite qu’on ne le pense », a prévenu dimanche Jim Albaugh, président de la branche aviation civile de Boeing. Le géant américain devrait selon lui décider cette année de ses projets pour son best-seller vieillissant, le moyen-courrier 737, concurrencé par l’A320 Néo.

La concurrence entre Airbus et Boeing sera encore rude. L’avionneur américain présentera pour la première fois sur le continent européen son 787 Dreamliner ainsi que le nouveau 747-8, concurrent direct de l’A380 deux ponts. Mais Airbus a de l’avance avec déjà plusieurs promesses de commandes, notamment de la part de trois compagnies indiennes, de la compagnie philippine Cebu Pacific ou encore de l’indienne GoAirlines.

En outre, les avions An-158 d’Antonov, Falcon 7X de Dassault Aviation, A400M d’Airbus Military, General Dynamics F-16C et McDonnell Douglas F-15E du Département de la défense américaine, Superjet 100 de Sukhoï et d’autres appareils militaires seront exposés au salon.

Plusieurs entreprises européennes travaillant dans l’aviation civile ont souffert de pertes graves à cause des poussières volcaniques islandaises. En même temps, l’augmentation du prix du pétrole met également le secteur sous pression. Cependant, la reprise de l’économie mondiale, en particulier la croissance du nombre de passagers, contribuera au développement de l’industrie aéronautique.