Visite officielle à Chengdu de l’Ambassadeur de France en Chine

Ajouté au 20/06/2011 par SHI Lei

Inauguration des nouveaux locaux de l’Alliance française de Chengdu 16 juin 2011

Madame Sylvie Bermann, Ambassadeur de France en Chine, s’est rendue pour la première fois depuis sa prise de fonctions, le 8 mars dernier, en visite officielle à Chengdu. Durant sa visite, elle a inauguré les nouveaux locaux de l’Alliance française (AFC), dont elle est la Présidente d’honneur.

Grâce à un important investissement, ce magnifique espace, de plus de 1300 m², comprenant des salles de classes modernes, une médiathèque et un espace d’exposition, est non seulement une vitrine pour la France et la Francophonie, mais également un beau symbole de l’amitié sino-française au cœur du Sichuan.

Après un entretien avec le Président de l’Université des sciences et des technologies électroniques de Chine (UESTC), partenaire de l’AFC, l’Ambassadeur et le Président Wang ont échangé leurs discours, puis dévoilé une plaque symbolique des nouveaux locaux, le tout en présence d’un public nombreux rassemblant la majorité des Français vivant à Chengdu, mais aussi un bon nombre d’étudiants chinois passionnés de la France et de la culture française.

Lors d’une rencontre avec la presse, durant laquelle les journalistes des principaux media de Chengdu et de la province du Sichuan se sont montrés particulièrement intéressés par le « parcours chinois » de l’Ambassadeur, celle-ci a rappelé quelques-uns de ses premiers souvenirs en Chine y compris à Chengdu, dont elle se souvenait comme d’une ville chinoise aux maisons basses traditionnelles et aux si charmantes maisons de thé. Mme Bermann s’est aussi dite très impressionnée par le dynamisme d’une ville moderne en pleine expansion et dont la population jeune a conservé le goût des activités en extérieur, tout comme les générations précédentes.

Mme Bermann a enfin pu mettre en exergue la solidité du partenariat entre l’Alliance française de Chengdu et l’UESTC, et plus largement entre cette Université prestigieuse et la France, qui repose avant tout sur des coopérations scientifiques et sur la recherche, et qui augure bien d’un avenir enrichissant pour les étudiants des deux pays.