Les entreprises de gestion des eaux convoitent le marché chinois

Ajouté au 13/06/2011 par SHI Lei

Le groupe français Suez Environnement et l’américain General Electric ont récemment signé un accord pour développer conjointement de nouvelles technologies de gestion des eaux urbaines. Les premiers projets se focaliseront sur des villes situées en Chine et en France, rapportait jeudi le China Securities Journal.

« Nous avons lu le 12e plan quinquennal (2011-2015) et nous pensons que le but d’un développement durable et d’une économie de recyclage est conforme à notre éthique professionnelle et d’entreprise. Nous espérons que Suez pourra aider davantage de villes chinoises à résoudre leurs problèmes de gestion des eaux et des déchets », a déclaré Jean-Louis Chaussade, directeur général de Suez Environnement.

Un responsable de Suez a indiqué au journal que la compagnie avait monté en 2002 une joint venture avec Chongqing Water Group. « Nous pensons établir un partenariat avec nos homologues de Chongqing afin de travailler sur davantage de projets et d’étendre notre présence à l’ensemble du marché chinois », a-t-il indiqué.

Suez Environnement a enregistré 13,9 milliards d’euros de revenus en 2010, dont 0,94 million en Chine, soit 7 % de l’ensemble de ses revenus dans le monde.

Le secteur de la gestion des eaux a enregistré une belle performance en Chine en 2010. Les 18 entreprises du secteur ont atteint un taux de retour sur investissement moyen de 0,58 par part. Chongqing Water occupe la première place du podium, avec 1,29 milliard de yuan de profits nets, selon le rapport financier publié par la compagnie.