Li Na fait entrer la Chine en finale de Roland Garros

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

En devenant jeudi la première Chinoise à entrer en finale de Roland-Garros, Li Na s’est un peu plus affirmée comme l’ambassadrice de son sport en Chine, où le tennis s’éveille lentement mais sûrement.

Déjà finaliste à l’Open d’Australie en janvier, Li, 29 ans, a écarté la Russe Maria Sharapova (6-4, 7-5) en demi-finale. Elle affronte l’Italienne Francesca Schiavone, tenante du titre, samedi en finale.

Avant cette première historique, aucune Chinoise n’avait jamais réussi à atteindre les quarts de finale à Roland-Garros.

Li, actuelle N.7 mondiale, est déjà assurée de devenir lundi la première Chinoise à intégrer le Top 5. Elle sera cinquième en cas de défaite en finale, et quatrième si elle s’impose.

“C’est important pour le tennis chinois, d’avoir quelqu’un qui joue une finale, a-t-elle souligné. Quand les gamins voient ça, ils se disent: +Eh, c’est pas mal, et peut-être qu’un jour je le ferai, voire mieux+. Ils ont un objectif, ils savent ce qu’ils doivent faire. J’espère que le tennis en Chine va pouvoir vraiment se développer.”

“Plus de 400 millions de Chinois ont suivi ce match, a souligné Kong Quan, l’ambassadeur de Chine en France, au micro de France Télévision. La Chine commence à apprendre à aimer ce sport.”

Avant même son aventure parisienne, la souriante Li avait déjà apporté sa pierre à l’édifice. En 2004, elle était devenue la première Chinoise à remporter un titre sur le circuit WTA, à Canton.

Elle était entrée peu auparavant dans le giron de la Fédération chinoise, décidée à sortir le tennis de l’anonymat en vue des jeux Olympiques de Pékin.