Poursuite du Festival Croisements à l’Alliance française de Hangzhou

Ajouté au 09/06/2011 par SHI Lei

La Lettre de Shanghai vous avait déjà présenté dans son édition de mars, à l’occasion de la Fête de la francophonie, les activités des Alliances françaises en faveur de notre langue. En ce mois de juin marqué par de nouveaux événements du festival Croisements en Chine, et où le soleil permet de sortir de Shanghai, le directeur de l’Alliance de Hangzhou, Alexandre LABRUFFE, a accepté de répondre à nos sur son action culturelle.
Lettre de Shanghai : Hangzhou est-elle vraiment une belle endormie, une ville musée comme ses concurrentes aimeraient le faire croire ?

Alexandre LABRUFFE :Hangzhou est bien plus que ça. Ville riche, touristique et verte, mais aussi très culturelle. Ville musée, mais aussi ville de muses ! Elle jouit d’un fort pouvoir d’attraction auprès des artistes de part la richesse de son environnement culturel. De nombreux festivals et structures culturelles contribuent au dynamisme de cette ville : le Festival d’Animation et de BD de Chine, le Festival de Musique du Lac de l’Ouest, le Festival du Lac de l’Ouest, les Festivals de poésie de Shangougou ou de Hangzhou, l’Académie des Beaux-Arts de Chine, le Musée des Beaux-Arts du Zhejiang, sans oublier … l’Alliance Française ! Hangzhou entend vraiment devenir une ville phare, une référence, dans le domaine culturel, ouverte à toutes les innovations. Il y existe plus d’une douzaine de zones artistiques accueillant des entreprises chinoises et étrangères d’architecture, de cinéma, de design, de graphisme,… De nombreuses galeries, de nombreux ateliers d’artistes ou projets d’ouverture de lieux dédiés à la culture voire à la nuit, y fleurissent. Les volontés culturelles publiques et les initiatives privées donnent vraiment l’impression d’une sorte de friche, de laboratoire des possibles culturels ! Aussi suffit-il d’aller visiter l’exposition de fin d’année des étudiants de l’Académie des Beaux-Arts pour y remarquer l’extrême qualité de leurs oeuvres et effleurer l’effervescence qui agite les milieux de l’art en Chine aujourd’hui. Je dirais donc plutôt que Hangzhou est une belle éveillée !

LDS : Pourquoi avoir ouvert récemment une Alliance française dans un paysage créatif d’une telle vitalité ? Apporte-t-elle une plus value spécifique ?

AL :Inaugurée en novembre 2008 l’Alliance Française de Hangzhou, seule représentation étrangère à Hangzhou, a tout de suite affiché un parti pris culturel. En deux ans, nous avons pu constater qu’il existe à Hangzhou un réel appétit pour la France, la culture française, que confirment les chiffres de fréquentation de l’Alliance Française pour ses cours et ses événements culturels. Entre 2009 et 2010, l’Alliance Française est en effet passée de 450 élèves à 750 élèves, de 35 à 55 événements culturels, de 2000 à 4800 spectateurs. C’est ce public et sa passion pour la France qui portent l’Alliance Française et sa programmation, dont le maître mot est l’éclectisme. Les Alliances Françaises sont vraiment au cœur de ce désir ! La plus value qu’apporte l’Alliance Française, c’est d’abord la variété et la richesse de ce programme, et surtout les échanges noués avec le public chinois. Chaque événement a sa magie et ses fidèles. Pour exemple, nous venons d’organiser, au sein même de l’Alliance Française, un défilé de mode en partenariat avec des jeunes créatrices installées à Shanghai, Bubble Mood.

 
Défilé de mode “Bubble Mood”, le 26 mai 2011, à l’AF. Crédit photo : Lucas Gurdjian / lucas @ warehousestudio.org
Défilé de mode “Bubble Mood”, le 26 mai 2011, à l’AF. Crédit photo : Lucas Gurdjian / lucas @ warehousestudio.orgPlus d’une dizaine de médias ont couvert cet événement dans une Alliance Française bondée et reconfigurée pour l’occasion ! Autre exemple, l’Alliance Française travaille avec le Festival d’Animation de la Ville de Hangzhou pour organiser une journée française, qui, cette année, a accueilli Michel Ocelot et Pascal Ory pour des rencontres et des conférences. Je pourrais aussi être intarissable sur le mois de la francophonie de mars 2011 avec le concert d’Arnaud Fleurent-Didier, la Semaine de Cinéma Français de fin 2010 avec la venue d’Amos Gitai, … Nous avons la chance d’avoir à Hangzhou l’Académie des Beaux-Arts et ses professeurs et élèves, hautement captifs et actifs ! Nous avons aussi la chance en Chine de pouvoir nous appuyer sur un réseau dynamique de 15 Alliances Françaises, structuré autour d’une Délégation Générale à Pékin. Tout aussi précieux, les soutiens de l’Alliance Française de Shanghai (grande sœur de l’AFH), de l’Alliance Française de Nankin, et évidemment du Consulat Général de France à Shanghai et de l’Ambassade.

LDS : Votre programmation 2011, deux ans à peine après l’inauguration de l’Alliance, est d’une grande variété. Feriez-vous une recommandation particulière aux lecteurs de la Lettre de Shanghai dans les semaines qui viennent ?

AL :Bien sûr ! Le samedi 25 juin et 26 juin, Hangzhou accueille au théâtre RedStar l’événement culturel français phare de l’année : « Cinématique », un spectacle unique de danse contemporaine. Fruit d’un partenariat entre le RedStar, l’Ambassade de France, le Consulat de France à Shanghai et l’Alliance Française, cet événement est une première en Chine et ne comptera que deux représentations pour la Chine du Sud-Est : à Hangzhou. C’est une belle occasion pour les Shanghaiens de redécouvrir notre ville ! Encensé par la presse française (Le Monde, Libération, Télérama, etc.), « Cinématique » est réellement un spectacle féerique, une invitation au voyage et au rêve, interprétée par la compagnie de danse française Adrien M, dirigée par Adrien Mondot. Mélange de danse, de vidéo, d’art numérique, de nouveau cirque, de jonglage, de musique et de jeux de lumière, le spectacle alterne les moments de grâce et de magie, parfois à couper le souffle. Sur scène, évoluent un jongleur et une danseuse, qui voyagent à travers des paysages virtuels envoûtants. Les artistes dansent, en fait, littéralement avec le paysage, créé à un travers dispositif vidéo innovant sur deux à trois niveaux. Le public en ressort émerveillé, et transporté par ce moment poétique, dont l’effet est durable ! « Cinématique » est un rêve éveillé, que je recommande de … faire ! Il suscite déjà la curiosité des médias de la Chine entière : de Pékin à Hangzhou en passant par Wenzhou.

 L’Alliance française de Hangzhou offre également des cours de langue française pour étudiants de tous niveaux : les inscriptions et renseignements peuvent être pris auprès de la Secrétaire de direction de l’Alliance française de Hangzhou, Mlle Liang Cicong (assist.hangzhou @ afchine.org)

Alliance française de Hangzhou
Université du commerce du Zhejiang
N.149 Jiaogong Road, Hangzhou, Zhejiang Province
310035 R.P. de Chine

???????????149?
?????? ?????????310035

Tél : (+86 – 0571) 8808 2526
Fax : (+86 – 0571) 8805 5323

Pour en savoir plus sur l’Alliance française de Hangzhou :
http://www.afhangzhou.org/?lang=fr