Cérémonie de Pose de la première Pierre de la 3ème usine de DPCA

Ajouté au 23/05/2011 par SHI Lei

Allocution du Consul général de France à Wuhan

(Wuhan, le 18/05/2011)

 Monsieur le Vice gouverneur,
Monsieur le Maire,
Messieurs les Directeurs généraux,
Mesdames, Messieurs,

La ville de Wuhan est aujourd’hui en pleine transformation. Elle connait depuis plusieurs années une exceptionnelle vitalité économique et s’apprête à devenir un des grands pôles économiques de la Chine de demain. Je voudrais à cette occasion saluer toute la volonté et le dynamisme de ses dirigeants et de ses habitants qui leur ont permis une telle réussite et les assurer du plein soutien de la France dans leur ambition.

 La France a su très tôt déceler ce potentiel et croire en l’avenir de cette ville avec laquelle elle entretient des liens étroits d’amitié et de coopération. A l’origine de cette relation privilégiée se trouve une présence économique forte remontant à près de 20 ans dans laquelle le secteur automobile a joué un rôle largement précurseur. A l’industrie automobile et aux équipementiers qui s’y rattachent, se sont ajoutés par la suite de nouveaux domaines dans lesquels la présence économique française s’est développée, puis renforcée. Qu’il me soit permis de citer à cet égard le secteur énergétique, la grande distribution, la banque, l’ingénierie ferroviaire, et de plus en plus d’entreprises de pointe maitrisant de hautes technologies. Avec 80 entreprises, les investissements français à Wuhan y représentent aujourd’hui entre le quart et le tiers des investissements français en Chine, et les deux tiers des investissements européens à Wuhan.

S’y ajoutent depuis l’an dernier, deux nouveaux secteurs prometteurs, le secteur des transports, porté par l’expansion des réseaux ferré, routier, fluvial et aérien dont Wuhan devient un des grands centres au cœur de l’espace économique chinois, et celui du développement urbain durable, porté par l’immense projet de Grand Wuhan.

C’est dans ce contexte prometteur que s’inscrit le lancement du projet de 3ème usine du groupe DPCA. Il intervient à un moment exceptionnellement favorable pour le marché automobile en Chine, aujourd’hui premier de la planète et porté par une croissance prévisible de 10 % par an dans les années à venir et s’inscrit dans un contexte particulièrement faste des ventes du groupe en Chine depuis l’an dernier : près de 376 000 véhicules ont ainsi été vendus sur le marché chinois en 2010, soit un bond de près de 38 % par rapport à 2009. Ce projet témoigne des liens de confiance et d’amitié qui unissent PSA Peugeot Citroën à Dongfeng Motor et à la ville de Wuhan dans le cadre d’un partenariat scellé dès 1992.

 Moins de 18 mois après l’inauguration de la deuxième usine du groupe à Wuhan, cette troisième unité va permettre de répondre à une demande sans cesse croissante, et renforcer les liens de partenariat au sein du groupe DPCA. Un partenariat qui permettra notamment de développer de nouveaux modèles de véhicules et de proposer une nouvelle gamme de moteurs réduisant de 50 % les émissions de dioxyde de carbone des véhicules du groupe. Je profite de cette occasion pour saluer l’engagement de DPCA dans une stratégie qui s’inscrit pleinement dans les objectifs de protection de l’environnement et de développement durable définis par la ville de Wuhan et rappeler que DPCA est la première entreprise automobile chinoise à publier un rapport annuel sur le développement urbain durable.

 Je voudrais, pour finir, remercier les autorités de la Province du Hubei et de la ville de Wuhan pour l’assistance qu’elles ont toujours su apporter à la communauté française et le soutien fidèle et attentionné dont elles ont toujours fait preuve vis-à-vis de nos entreprises, dont PSA Peugeot Citroën, premier investisseur français à Wuhan.

 Je souhaite à ce projet de troisième usine du groupe DPCA tout le succès qu’il mérite et vous remercie de votre attention.