Les super-riches de Shanghai : la surprise

Ajouté au 16/05/2011 par SHI Lei

Shanghai compte quelque 132 000 personnes possédant une fortune personnelle de 10 millions de Yuans (1,54 million de Dollars US) ou plus.

Cela d’après le Shanghai Wealth Report 2011, publié jeudi par Hurun Report et Gao Fu, conseiller financier indépendant en Australie.

Les chiffres montrent que la ville abrite le deuxième plus grand nombre de personnes riches en Chine, derrière Beijing.

C’est le « roi du cochon », Liu Yongxing, PDG de East Hope Group, qui arrive en tête du Top 10 des personnes les plus riches de Shanghai, avec une fortune personnelle de 5 milliards de Dollars US environ. Suit le magnat Xu Rongmao, Président du Shanghai Shimao Group, avec une fortune personnelle de 4,9 milliards de Dollars US. Zhou Chengjian, Président de la société d’habillement Metersbonwe Group, dont le siège est à Shanghai, complète le podium à la troisième place.

Cependant, aucune de ces personnes n’est native de Shanghai. Liu vient du Sichuan, Xu du Fujian, et Zhou du Zhejiang.

Ce qui fait que le Hurun Report en a conclu que c’est Ye Lipei, le Président de la société immobilière Super Ocean Group, qui est le shanghaïen le plus riche figurant dans le rapport. Et la star du basket-ball Yao Ming, âgé de trente ans, est le plus jeune milliardaire shangaïen.

Le rapport a également découvert que la ville abrite 7 800 personnes super-riches, c’est-à-dire ceux dont la fortune personnelle atteint 100 millions de Yuans. C’est 7% de plus que l’année dernière. Au total, la Chine compte 60 000 de ces personnes à la tête d’une fortune de 100 millions de Yuans ou plus, soit près de 10% de plus que l’année dernière.

« Le rapide développement économique de Shanghai et un marché de l’immobilier qui explose ont créé une situation où il y a un millionaire pour 175 personnes à Shanghai », a dit Rupert Hoogerwerf, le Président et chercheur en chef du Hurun Report.

Les données montrent que la moyenne d’êge de ces super-riches est de 43 ans, et qu’il y a eu une augmentation de l’intérêt dans les vins fins et la collection d’objets d’art, en particulier d’art classique chinois.
La publication de ce rapport est importante pour les marques de luxe, car les gens riches sont inévitablement les plus grands consommateurs de leurs produits. Le rapport a montré que le nombre de consommateurs de produits de luxe à Shanghai a augmenté de 8,2% d’une année sur l’autre.

M. Hoogewerf a également expliqué que plus de 40% des personnes mentionnées de trouvent dans la Région du Delta du Yangtsé, dans des endroits comme les provinces du Jiangsu et du Zhejiang, et à Shanghai.

« Ces chiffres ont sans aucun doute de quoi faire dresser l’oreille des marques de luxe du monde entier. Si ces marques veulent s’étendre en Chine, elles devraient d’abord s’enquérir du marché potentiel dans les trois endroits que je mentionne », a dit M. Hoogewerf.

Le Hurun Report est mieux connu pour sa Liste des riches de Chine, et c’est la première fois qu’il rédige un rapport consacré à la seule ville de Shanghai.