Le souvenir français de Chine et la société d’histoire des Français de Chine

Ajouté au 16/05/2011 par SHI Lei

Les associations “Le souvenir français de Chine” et “La société d’histoire des Français de Chine” vous proposent de vous embarquer sur des chemins souvent méconnus, de vous faire découvrir par des chemins buissonniers le fruit de la quête historique que mènent les auteurs passionnés des articles qu’elles rassemblent sur leur site : www.souvenir-francais-asie.com.
Contribuer à rechercher, à comprendre et à écrire l’Histoire de ceux qui nous ont précédés en Chine, transmettre aux concitoyens et aux générations futures cette « Histoire des Français de Chine » par le maintien de leur souvenir, tel est le grand dessein que se sont fixé les deux associations qui rassemblent les hommes et les femmes qui souhaitent contribuer à la recherche historique de la France en Chine et à l’identification des lieux de Mémoire qui ont résisté aux violences du temps et des hommes.

Et puis, il y a ceux, disparus, et pour lesquels rien ne subsiste, si ce n’est peut être un nom sur un papier, qu’il faut retrouver… L’objectif premier des deux associations est de faire l’inventaire de tout ce qui reste encore, mais aussi tout ce qui a existé, pierre ou document, pour sauver de l’oubli ces hommes et ces femmes de France morts loin de leur terre natale.

Puissions nous apprendre à nos enfants pourquoi l’Histoire de France en Chine n’est pas une histoire parmi d’autres, pourquoi cette histoire nous concerne aujourd’hui, pourquoi elle a une signification si profonde. A maintes reprises, des Français ont quitté leur région pour venir en Chine, représenter leur pays, enseigner, partager leur foi, construire, protéger, et beaucoup, par leur action ont contribué au rayonnement de la France et ainsi préparé un chemin.

Ils ont leur place dans la mémoire nationale.

La mission du “Souvenir français de Chine” et de la “Société de l’histoire des Français de Chine” n’est finalement et pas simplement celle du Souvenir, mais bien celle de l’Avenir. Ce que des Français ont fait, la question pour les auteurs est aujourd’hui de savoir s’ils pourront le faire le moment venu, chacun dans le contexte de sa vie personnelle.

Ces associations vous invitent donc à naviguer sur leur site, à lire les articles et les lettres du Souvenir français de Chine et à partager leur contenu avec vos amis et proches. Elles vous invitent également à envoyer vos contributions. Et si vous partagez leur passion pour l’histoire, « ces questions du passé qui éclairent l’avenir », inscrivez-vous pour recevoir la lettre mensuelle.

Ont été incluses des rubriques Asie du Nord (Corée et Japon) et Asie du Sud (Indochine, Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Birmanie, Philippines) qui permettront aussi de constituer peu à peu une base de données sur l’histoire des Français dans la région. N’hésitez pas à envoyer les trouvailles que vous souhaiteriez partager.