La Chine et la France vont développer ensemble les activités touristiques de plein air

Ajouté au 03/05/2011 par SHI Lei

« Nous avons rencontré les autorités locales du Shaanxi pour échanger sur des sujets intéressants, et précisément évoqué le souhait d’échanger davantage sur le plan du développement des activités touristiques de plein air, en particulier dans les régions montagneuses », a annoncé le 28 avril M. Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale de France lors d’une conférence de presse à Beijing.

« Avec le développement de la fréquentation touristique et des activités de plein air d’été et d’hiver, en France comme en Chine, nous souhaitons que les autorités du Shaanxi donnent une impulsion nouvelle à ce genre de coopération ».

Le 26 avril, M. Accoyer a visité la ville de Xi’an, qui lui a laissé une impression profonde. « Nous avons eu la chance de visiter les musées de vestiges archéologiques uniques, qui constituent un patrimoine incomparable pour la Chine et pour l’humanité tout entière ».

« C’est très positif parce qu’il est bon que nous connaissions nos racines et pourquoi nous sommes ici, ce que nous sommes et d’où nous venons. C’est aussi une belle situation sur le plan du rayonnement du Shaanxi et de Xi’an pour la dimension internationale de ces vestiges, ces pièces et de ces musées », a-t-il conclu.

La ville de Xi’an est le chef-lieu de la province du Shaanxi dans le nord-ouest du pays. Elle était appelée Chang’an (paix éternelle) durant les dynasties Han et des Tang. Le mausolée de l’empereur Qin, les remparts datant de la dynastie Ming, la grande pagode de l’oie sauvage, la forêt de stèles sont des lieux très fréquentés par les touristes chinois et étrangers. Le musée provincial de l’histoire du Shaanxi rassemble des pièces de collection de toutes les dynasties chinoises.