Bilan de la 16ème fête de la Francophonie à Shanghai

Ajouté au 11/04/2011 par SHI Lei

Retour sur les manifestations théâtre, concours de la chanson française, rencontre des étudiants francophones et festival du film francophone. Ces évènements ont particulièrement mis en évidence le dynamisme de la communauté étudiante francophone de Shanghai.

Le 23 mars dernier, à l’Université normale de Chine de l’est (ECNU), et le 27 mars, à l’Alliance française de Shanghai, les étudiants de l’Université normale de Shanghai, de l’ECNU et de Fudan ont interprété avec brio trois pièces de théâtre très différentes du répertoire français.

Les étudiants de français de deuxième année de l’Université normale de Shanghai ont présenté pour leur part « La jeune fille, le diable et le moulin », adaptation théâtrale du conte de Grimm « La jeune fille sans mains », qui explore les thèmes de la cruauté et de la violence. En utilisant divers média et faisant appel à leur imagination fertile, les étudiants de deuxième année du département de français de l’ECNU ont quant à eux adapté avec succès le film d’Alain Chabat, « Astérix et Obélix – Mission Cléopâtre ». Enfin, huit étudiantes de troisième année de l’Université Fudan ont présenté « Reste avec moi », pièce contemporaine d’Olivier Coyette, dans un décor minimaliste qui mettait en valeur leur indéniable talent artistique.

Les représentations auxquelles a assisté un public nombreux ont bien mis en exergue l’excellent niveau général des étudiants chinois de français sur Shanghai, conformément à la réputation de leurs trois établissements.

Demi-finale en Chine de l’Est de la 11ème édition du concours de la chanson française

Le 26 mars, 100 étudiants apprenant le français dans les universités chinoises de la circonscription ont participé à l’Alliance française à la demi-finale de la 11ème édition du concours de la chanson française.

L’augmentation du nombre de participants a démontré une fois de plus l’attrait grandissant de la langue et de la culture françaises, et l’enthousiasme continu pour cet événement annuel. Les étudiants étaient originaires de Shanghai (9 établissements), de l’Anhui (3 universités), du Jiangsu (8 universités/AF) et du Zhejiang (8 universités). Accompagnés de leurs professeurs de français, parfois même de membres de leur famille venus pour les encourager, ils ont interprété leurs chansons avec passion.

A l’issue de cette journée festive, quatre demi-finalistes ont été sélectionnés :

* CHEN Danni, de l’Institut Dianji de Shanghai, pour « Donne moi le temps », de Jennifer ;
* ZHANG Xueying, du département de français de l’université de Nankin, pour « La centenaire » de Lynda Lemay ;
* GU Xaoyi, de l’Institut du Commerce extérieur de Shanghai, pour « Magic boulevard » de François Fieldman ;
* et REN Peiyuan, du département de français de l’université de l’Anhui à Hefei, pour « Ne me quitte pas » de Jacques Brel.

Tous se retrouveront à Wuhan dimanche 17 avril pour interpréter ces mêmes chansons, en compétition avec les demi-finalistes sélectionnés à Canton, Chengdu, Dalian, Pékin et Wuhan.

Rencontre des étudiants francophones de Shanghai

Le 26 mars également s’est déroulée à l’Université de Tongji la rencontre des étudiants francophones de Shanghai, à l’initiative du Club des étudiants français de Shanghai et avec le soutien du Consulat général de France à Shanghai et de l’Alliance française.

La manifestation a réuni une centaine d’étudiants francophones et a été l’occasion de constater la vitalité et la grande diversité de la francophonie à Shanghai avec la présence d’étudiants de diverses origines : Chine, France, Afrique (Algérie, Côte d’Ivoire, Burundi, Sénégal…), Québec, Belgique, etc.

L’après-midi avait débuté à 13 h avec la projection de Lola, film du célèbre cinéaste Jacques Demy qui retrace la vie de Cécile, danseuse dans un cabaret à Nantes. La projection a été suivie d’un débat ayant pour objectif de favoriser l’échange entre les étudiants francophones. La journée s’est poursuivie par plusieurs tables rondes, avec pour débuter une intervention de Mme Caroline Penard, directrice de la CCIFC de Shanghai. Les débats ont porté sur les thèmes suivants : « Etre francophone et travailler en Chine », « Le quotidien de français et de chinois qui travaillent ensemble » et « La découverte des espaces francophones africains et québécois ».

Pour plus de détails : Journée des étudiants francophones de Shanghai

Le festival du film francophone

Ce festival, qui s’est tenu pour la première fois à Shanghai, a été une occasion offerte au public chinois autant qu’étranger de découvrir la diversité cinématographique du monde francophone.

Plusieurs départements de français d’établissements universitaires ainsi que le Ying Xiang et l’Alliance française de Shanghai ont accueilli des projections de films belges, français, suisses, tunisiens et québécois. Les films étaient projetés en version originale sous-titrée en chinois ainsi qu’en français ou en anglais, et les projections étaient gratuites.