Le renforcement des liens avec la Belgique est dans l’intérêt de la Chine

Ajouté au 28/03/2011 par SHI Lei

Renforcer les liens avec la Belgique est dans l’intérêt de la Chine, a déclaré Fadila Laanan, ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Egalité des chances de la communauté française de Belgique, pendant son séjour à Beijing.

La ville de Bruxelles, est la capitale de l’Europe. “Quand il se passe quelque chose à Bruxelles, tout le monde peut le voir”, a indiqué Mme Laanan, lors d’une interview exclusive accordée jeudi à Xinhua (Chine Nouvelle).

Selon la ministre belge, la Chine est un pays extraordinaire, “très riche de par son histoire et sa mémoire”. La culture chinoise est une culture magnifique, mais elle est “souvent méconnue”.

Europalia Chine, un festival qui s’est tenu à Bruxelles d’octobre 2009 à février 2010, était un moment important qui a “permis notamment à la Belgique, aux Belges et aux personnes qui passent par la Belgique de découvrir la culture chinoise”, a précisé Mme Laanan.

“Europalia était un moment extraordinaire, et on ne va pas s’arrêter là. Il faut continuer à renforcer nos liens”, a-t-elle ajouté.

Invitée par son homologue chinois de la Culture Cai Wu, la ministre belge devrait renouveler l’accord de coopération culturelle et d’essayer d’inscrire des propositions concrètes de travail entre la Belgique et la Chine.

“Nous voulons un accord bien clair, qui permette des échanges d’artistes dans le but de renforcer nos liens. Et la culture permet justement de renforcer les liens entre les pays”, a-t-elle précisé.

“M. Cai Wu et moi, nous partageons la même idée de travailler ensemble au renouvellement de l’accord de coopération. Vers la fin de l’année, une commission entre des fonctionnaires chinois et belges permettra d’élaborer le nouvel accord pour aboutir à des actions concrètes”, a-t-elle révélé.

Mme Laanan a également mis l’accent sur le rôle important de la culture, notant que la culture “rapporte de l’argent”. Selon elle, la culture participe à l’économie de manière importante. En Europe, l’industrie culturelle représente 2,7% du PIB.

Le plus important est que “la culture est un outil formidable pour transformer les mentalités”. Elle permet aux gens de rêver, de s’évader de leurs vies et des problèmes quotidiens.

“La culture est pour tout le monde. Tout le monde a le droit de partager la culture. Avec la culture, on peut vraiment imaginer que tout est possible, qu’un meilleur monde existe”, a-t-elle confirmé.

Parlant de cinéma, elle a exprimé ses goûts pour les films américains, et elle a souligné que le cinéma européen permet de montrer une diversité culturelle, “qui touche les gens”.

Durant son séjour en Chine, la ministre belge a également visité un parc de l’industrie culturelle à Hong Kong et un institut à Xi’an, dans la province du Shaanxi (nord-est).

Fin 2011 marquera le 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la Belgique. Pour célébrer cet anniversaire, il y aura certainement des expositions d’artistes belges à Xi’an et à Beijing en 2012, a avoué Mme Laanan.