La Chine n’est pour le moment pas menacée par la fuite radioactive du Japon

Ajouté au 22/03/2011 par SHI Lei

L’environnement et la santé des citoyens de la Chine ne sont pour le moment pas menacés par la fuite radioactive qui a suivi les explosions dans la centrale nucléaire de Daiichi à Fukushima au Japon, selon les dernières analyses publiées vendredi.

Le Comité national de la coordination d’urgence nucléaire de Chine a indiqué, dans un communiqué, que la population n’avait pas besoin de prendre des comprimés d’iode ou d’autres mesures préventives contre la radioactivité.

La conclusion a été fondée sur trois analyses de la surveillance environnementale, météorologique et océanique.

Vendredi à 16h00, les résultats des contrôles de l’air dans 41 villes chinoises se sont avérés normaux, a annoncé le comité.

La dernière analyse météorologique réalisée par un centre de réponse d’urgence à Beijing, affilié à l’Organisation météorologique mondiale et à l’Agence internationale de l’énergie atomique, a indiqué que la Chine ne serait pas affectée dans les trois jours à venir.