Accident nucléaire au Japon – Information de la communauté française en Chine

Ajouté au 22/03/2011 par SHI Lei

Accident nucléaire au Japon – Information de la communauté française
Paru le : 15 mars 2011 / Dernière mise à jour : 21 mars 2011
Bulletin mis à jour le lundi 21 mars.

En ce qui concerne la situation dans la centrale électronucléaire de Fukushima, et plus généralement la situation au Japon :

* Les ressortissants français peuvent se tenir informés de la situation au Japon en consultant le site conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/co…) et ceux de l’Agence de sûreté nucléaire (http://www.asn.fr/) et de l’Agence internationale de l’énergie atomique (http://www.iaea.org).

* La cellule de crise du ministère des Affaires étrangères fonctionne 24h/24 et est joignable au (33) (0)1.43.17.56.46

* L’ambassade de France en Chine suit attentivement la situation et est en contact régulier avec les autorités chinoises. Ces dernières ne font pas état, à ce stade, d’incidences sur le territoire chinois. De fait, en l’état des données actuellement disponibles, aucune mesure n’est nécessaire pour la communauté française de Chine ou les Français de passage.

L’Organisation mondiale de la santé estime en particulier qu’il n’y a pas actuellement de risque significatif pour la santé des personnes qui résident en dehors de la zone d’exclusion de 30 km autour de la centrale de Fukushima (communiqué du 16 mars).

Il est cependant recommandé à nos ressortissants :

* de suivre en toutes circonstances les consignes susceptibles d’être délivrées par les autorités chinoises,

* de se tenir informés de l’évolution de la situation et en particulier de consulter régulièrement le portail de la France en Chine. Celui-ci sera mis à jour en cas d’évolution de la situation.

La prise de pastilles d’iode n’est à recommander que dans les cas d’urgence, et avec précaution, pour les personnes qui se trouvent dans le voisinage d’une installation nucléaire. Elle n’est donc pas à recommander en l’espèce.

L’ambassade ne conseille donc pas le stockage individuel d’iode. L’absorption de pastilles d’iode n’est pas un acte anodin. Un usage inopportun peut être dangereux pour la santé.