Les cadeaux offerts par la Chine aux présidents français

Ajouté au 28/02/2011 par SHI Lei

Cette année marque le 47e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France. Pendant toutes ces années ont eu lieu de nombreux grands événements et des échanges remarquables entre la Chine et la France, et les hommes politiques français ont reçu de nombreux cadeaux provenant de la Chine dans diverses occasions, qui constituent un témoignage de l’amitié sino-française.

Le 3 février dans l’après midi, le président français Nicolas Sarkozy a offert un banquet de la fête du printemps en honneur des Asiatiques dans le palais d’Elysée, lors duquel il a reçu un cadeau spécial – un objet d’art en cristal à son effigie, conçu et fait par M.Wu Zixiong, grand maître chinois de la sculpture sur verre. Dans la lettre de remerciement écrite ensuite par Nicolas Sarkozy, ce dernier a remercié Wu Zixiong, disant qu’il appréciait cet objet d’art en cristal, qui constitue un symbole de l’amitié sino-française.

En 2010, à l’occasion de la fête du printemps, Gao Chunfang, peintre chinoise résidant en France, a offert au couple du président son œuvre – un calendrier sur le thème du chat, en leur offrant ses meilleurs vœux pour l’année du tigre.

Un objet d’art intitulé « inflexibilité » a aussi été offert à l’ancien président français Jacques Chirac par le célèbre peintre chinois Li Yansheng.

Le 29 avril 2009, l’académie chinoise de la diplomatie a offert un banquet en l’honneur de l’ancien président français Jacques Chirac qui était en visite en Chine. En tant que vieil ami de M. Chirac, Li Yansheng a assisté au banquet et a fait un croquis du couple de Chirac lors du banquet.

En 2007, le président français a effectué une visite en Asie. Sa première destination était Xi’an. Le ministre chinois de la culture, M. Sun Jiazheng, est allé accueillir la délégation à l’aéroport international de Xianyang à Xi’an. Pendant la visite de 4 heures, la délégation française a visité les statues de guerriers et chevaux en terre cuite et la fosse des armures du tombeau de l’empereur Shi Huangdi des Qin, ainsi que le musée des tombeaux de Hanyang. Ce dernier a offert au président français Sarkozy une reproduction d’une célèbre statue des tombeaux de Hanyang.

Le 27 novembre 2007, la grande salle de l’université de Tsinghua a été recouverte d’un tapis rouge pour accueillir le président Sarkozy, entré en fonction depuis une demi-année. Les contacts fréquents entre les présidents chinois et français ont prouvé la stabilité de l’amitié entre les deux pays. Yang Muo, représentante des étudiants a offert le magazine rédigé par l’université Tsinghua à Nicolas Sarkozy.

En mai 2006, M. Sarkozy, qui était à l’époque ministre de l’intérieur, a assisté dans la cité de la Chine à Paris à une activité organisée par la communauté chinoise. Il a reçu à cette occasion un cadeau offert par cette dernière, où il était écrit : l’espoir de la France, l’année 2007, Nicolas Sarkozy.