Avant la Fête du Printemps c’est la ruée vers l’or

Ajouté au 14/02/2011 par SHI Lei

Alors que le compte à rebours pour la Fête du Printemps –une des deux plus grandes périodes de vacances de l’année en Chine, connue aussi sous le nom de « semaine dorée »- nombreux sont les Chinois qui se précipitent dans les bijouteries pour y acheter quelques colifichets de prix pour leurs amis et proches.

M. Li, consommateur âgé de 40 ans, est l’un de ces clients typiques qui transforment les vacances de la Fête du Printemps, qui comprennent la célébration de la nouvelle année lunaire, en période dorée pour les orfèvres et les bijouteries. Il a acheté trois Bouddhas en or pour 100 000 Yuans (15 000 Dollars US) chez Caibai Ornaments Store, un des plus grands détaillants en or du pays.

« Je veux installer deux de ces Bouddhas chez moi, dans l’espoir qu’ils m’apporteront de la chance dans mes investissements », a dit M. Li, entrepreneur de la Province du Hebei. « Le troisième est un cadeau du nouvel an lunaire pour ma mère ».

Selon lui, offrir de l’or est une solution bien meilleure que d’autres choix comme offrir du liquide, car l’argent peut perdre de sa valeur avec le temps du fait de l’inflation, tandis que l’or constitue une splendide manière de maintenir et d’accroitre le patrimoine familial.

L’index des prix à la consommation a atteint en novembre son niveau le plus élevé depuis 28 mois, à 5,1%, avant de retomber à 4,6% en décembre.

Cette poussée de l’inflation a eu pour écho un appétit croissant des consommateurs pour l’or.

Zhang Bingnan, Secrétaire général de l’Association Chinoise de l’Or, a dit vendredi au China Daily que l’utilisation totale d’or a augmenté de près de 20% l’année dernière, à 510 tonnes, en grande partie parce que les gens sont à la recherche d’investissements ne craignant pas l’inflation.

« La quantité d’or utilisée par les joaillers et l’industrie a augmenté régulièrement, tandis les achats d’or pour investissement ont augmenté rapidement », a t-il dit.

La Chine a été le deuxième plus grand acheteur d’or du monde après l’Inde lors des trois dernières années, et le premier producteur du précieux métal ces quatre dernières années. En 2010, la nation a produit 340 tonnes d’or, en augmentation de 8,6% par rapport à l’année précédente.

« L’appétit des consommateurs chinois pour l’or a été plus fort cette année que lors des années précédentes », a dit Wang Chunli, Directeur général de Caibai Ornaments Store à Beijing.

« La demande en bijoux et lingots d’or a été phénoménale à l’approche des vacances du nouvel an lunaire ».
Le magasin a connu des ventes record de 7,2 milliards de Yuans en 2010, en hausse de 60% par rapport à l’année précédente. Les ventes journalières à l’approche de la Fête du Printemps ont souvent dépassé 100 millions de Yuans.

« Le Nouvel An chinois est la période de l’année où les Chinois font des cadeaux, ordinairement de l’argent placé dans des enveloppes rouges », a dit M. Wang. « Mais cette année l’or est populaire esentiellement parce qu’il ne se déprécie pas ».

Mais d’après Wang Lixin, du bureau chinois du Conseil Mondial de l’Or, cette tendance ne date pas d’aujourd’hui.

« L’or est très en vogue depuis l’année dernière », a dit Wang Lixin. « Couplé avec la glissade du marché boursier et des prix de l’immobilier, c’est devenu le meilleur investissement ».

Ce fort désir d’or des consommateurs chinois a provoqué un mouvement de recherche pour davantage de réserves afin de satisfaire la demande.

D’après M. Zhang, le Gouvernement a investi 500 millions de Yuans dans l’exploration de nouveaux filons d’or ces cinq dernières années.

L’activité d’investissement reste solide en Chine, l’or physique à la Bourse de l’Or de Shanghai s’étant monté à 6 046 tonnes en 2010, en hausse de 28,48% par rapport à l’année précédente.

Selon Wang Lixin, la demande devrait probablement continuer à augmenter, compte tenu de l’énorme population chinoise et de son pouvoir d’achat en augmentation.