Les trains à grande vitesse remodèlent le paysage des transports du pays

Ajouté au 17/01/2011 par SHI Lei

Le réseau ferré à grande vitesse en expansion rapide va accentuer la pression sur les routes du pays lors de la prochaine période de vacances et son pic de circulation, et cela a d’ores et déjà contraint des compagnies aériennes à abandonner des dessertes à courte distance, ont annoncé mardi des responsables.

Quelque 5 149 km de voies à grande vitesse ont été mises en service l’année dernière, poussant la longueur du réseau à 8 358 km, le plus long du monde, a dit le Ministère des Chemins de Fer.

Mais l’ouverture de plus de liaisons à grande vitesse a eu aussi pour conséquence de faire baisser le nombre de trains réguliers pour les voyageurs à budget serré lors de la prochaine période de vacances du Nouvel An, a dit mardi le porte-parole du Ministère des Transports He Jianzhong.

Le Ministère des Chemins de Fer a en effet ajouté des services de luxe sur ses trains à grande vitesse sur plusieurs dessertes, espérant ainsi fournir un service plus diversifié.

Par exemple, un service couchettes de luxe a été ajouté entre Shanghai et Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, avec des billets pouvant coûter jusqu’à 2 330 Yuans (352 Dollars US).

Mais de nombreux voyageurs n’ont pas les moyens d’acheter ces billets, ce qui cause un gaspillage de capacités de transport.

D’après un article publié mardi dans l’Oriental Morning Post de Shanghai, des centaines de couchettes molles sur les trains à grande vitesse entre Chengdu et Shanghai vont rester vides, bien que des billets moins chers aient tous été vendus.

D’après He Jianzhong, la situation de cette année a poussé de nombreux voyageurs, qui avaient l’habitude de rentrer chez eux en trains ordinaires du fait du prix bon marché des billets, à recourir aux bus à longue distance.

Et ce trafic supplémentaire va accentuer la pression sur le système de transport routier durant la période de pic des voyages, a dit M. He.