La visite en Europe du Premier ministre chinois est un grand succès : vice-ministre des AE

Ajouté au 17/01/2011 par SHI Lei

La visite du vice-Premier ministre chinois Li Keqiang dans trois pays d’Europe a démontré la progression de la confiance, de la coopération et de la compréhension mutuelles, a déclaré jeudi la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères Fu Ying.

M. Li est revenu à Beijing jeudi après-midi après s’être rendu en visite en Espagne, en Allemagne et en Grande-Bretagne, à l’invitation des gouvernements de ces pays.

Cette tournée du vice-Premier ministre chinois a eu lieu alors que les conséquences profondes de la crise financière internationale continuent de sévir, que la reprise économique mondiale reste confrontée à des incertitudes, et que l’Europe traverse une passe difficile en raison de ses problèmes de dette souveraine, a commenté Mme Fu.

Ces visites ont été un grand succès et ont donné un coup d’envoi énergique au développement des relations entre la Chine et l’Europe en 2011, a dit Mme Fu.

UNE COMPREHENSION MUTUELLE RENFORCEE

M. Li a déclaré lors de ses visites que la Chine était un partenaire stratégique de ces trois pays, et partageait avec eux des intérêts communs étendus, a rapporté la vice-ministre des Affaires étrangères. Présentant le développement de la Chine comme une opportunité pour les pays d’Europe, M. Li a également déclaré que leur prospérité et leur stabilité étaient synonymes d’opportunités pour la Chine.

La Chine souhaite travailler de concert avec ces trois pays pour faire face aux défis et rechercher un développement commun, a déclaré M. Li, cité par Mme Fu.

DES RELATIONS ECONOMIQUES ET COMMERCIALES RENFORCEES

Au cours de ses visites, M. Li a observé les nouveaux développements de ces trois pays en matière d’exploration énergétique et d’innovation scientifique et technologique, et signé avec eux des accords de coopération en matière d’énergie et de ressources, d’aviation, de télécommunications, de finances, de machines, et de tourisme, a dit Mme Fu.

Dans la mesure où l’économie de la Chine et celle de l’UE sont très complémentaires, M. Li a noté le grand potentiel de la technologie de pointe européenne combinée à l’immense marché de la Chine.

M. Li a appelé les deux parties à consolider leurs relations de coopération traditionnelles, à explorer de nouveaux domaines de coopération, à développer de grands projets et à produire de nouveaux noyaux de coopération. Il a également exprimé l’espoir que les deux parties renforceraient leur coopération technologique et exploreraient ensemble des marchés tiers pour dégager des bénéfices mutuels et parvenir à une solution gagnant-gagnant pour tous.

DES ECHANGES CULTURELS INTENSIFIES

Saluant leur longue tradition historique et culturelle respective, M. Li a déclaré que ces trois pays et la Chine avaient un grand potentiel d’échanges culturels, un facteur constructif pour renforcer la coopération mutuellement bénéfique.

Il a également appelé les deux parties à poursuivre l’intensification de ces échanges culturels et à consolider encore le rôle de l’opinion publique dans leurs relations.

UNE COMMUNICATION ET UNE COORDINATION INTENSIFIEES

Au cours de sa visite, M. Li s’est entretenu de manière complète et approfondie avec les dirigeants de ces trois pays sur des questions internationales et régionales telles que la situation économique, le Groupe des 20, les négociations mondiales du cycle de Doha, les changements climatiques, les dossiers nucléaires de la péninsule coréenne et de l’ran, la lutte contre le terrorisme et celle contre la prolifération nucléaire.

Les relations entre la Chine et ces trois pays ne sont plus uniquement bilatérales mais aussi mondiales, a dit M. Li.

LA RECONNAISSANCE DU SUCCES ET DU CONCEPT DE DEVELOPPEMENT DE LA CHINE

Au cours de sa visite, M. Li a également présenté aux Européens les principaux succès réalisés par la Chine au cours des plus de 30 années écoulées depuis l’adoption de sa politique de réforme et d’ouverture en 1978, ainsi que sa stratégie de développement pour l’avenir, a indiqué Mme Fu.

Selon les termes de M. Li, la voie de développement de la Chine est une voie pacifique, coopérative et harmonieuse, ce qui est conforme aux tendances mondiales et à sa situation nationale.

Toutefois, la Chine reste un pays en développement, et a encore beaucoup de chemin à parcourir avant de parvenir à la modernisation.

La Chine poursuivra sa politique de réforme et d’ouverture, appliquant le principe du “peuple d’abord”, accélérera sa restructuration économique, et réalisera un développement durable, a dit M. Li.

Les trois pays européens ont de leur côté tous affirmé que le développement de la Chine était une contribution très importante pour la paix et le développement dans le monde entier, promettant de s’impliquer davantage encore dans l’avenir du développement de la Chine.

Les relations entre la Chine et ces trois pays, ainsi que l’ UE dans son ensemble, ont une opportunité historique à saisir dans cette nouvelle ère, a dit Mme Fu, appelant les deux parties à renforcer leur compréhension mutuelle, à approfondir leur coopération pragmatique et leurs échanges culturels.