Livre blanc : le combat contre la corruption est prioritaire pour le PCC

Ajouté au 04/01/2011 par SHI Lei

Le Parti communiste chinois (PCC) a toujours considéré comme prioritaire le combat contre la corruption et l’édification d’un gouvernement intègre, indique mercredi le Livre blanc publié par le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat, (le gouvernement chinois).

Particulièrement depuis l’adoption de la politique de réforme et d’ouverture vers l’extérieur en Chine, le Comité central du PCC a formulé une série de stratégies, de principes et de politiques relatifs au combat contre la corruption, fait savoir le Livre blanc, intitulé “les Efforts de la Chine pour Lutter contre la Corruption et Etablir un Gouvernement Intègre”.

Le gouvernement chinois organise chaque année une conférence de travail sur la construction d’un gouvernement intègre pour faire des agencements dans le système du gouvernement.

Le soutien du public et sa participation constituent une base importante du succès du combat contre la corruption et de l’édification d’un gouvernement intègre, selon le document.

En Chine, les principaux organes chargés de combattre la corruption et d’établir un gouvernement intègre sont les organes du Parti chargés de l’inspection disciplinaire, les organes judiciaires d’Etat, les organes de supervision et d’audit du gouvernement, ainsi que le Bureau national de prévention de la corruption.

Ces organisations exercent des fonctions différentes et sont indépendantes dans l’exercice de leurs devoirs, tout coopérant entre elles.

Ces dernières années, ces organisations ont pris des mesures strictes pour améliorer les standards, l’éducation, la gestion et la supervision du personnel pour la mise en application de la loi et des disciplines, selon le Livre blanc.