Livre blanc: davantage de Chinois pensent que la corruption décline

Ajouté au 04/01/2011 par SHI Lei

Une enquête gouvernementale montre que 83,8% des Chinois pensent que la corruption a décliné “dans une certaine mesure” en 2010, indique un livre blanc sur la lutte anti-corruption en Chine publié mercredi à Beijing.

L’enquête a été menée par le Bureau national des Statistiques (BNS), selon le livre blanc, intitulé “les Efforts de la Chine pour Lutter contre la Corruption et Etablir un Gouvernement Intègre”, et publié par le Bureau de l’Information du Conseil des Affaires d’Etat.

Le pourcentage était de 68,1% en 2003, ajoute le livre blanc en citant l’enquête du BNS.

Selon l’enquête, entre 2003 et 2010, le taux de satisfaction des citoyens chinois quant à la lutte contre la corruption et à l’établissement d’un gouvernement intègre a régulièrement augmenté, passant de 51,9% à 70,6%.

La lutte contre la corruption et l’établissement d’un gouvernement intègre sont liés au développement national de la Chine, aux intérêts fondamentaux de l’immense majorité du peuple chinois, à l’égalité sociale, à la justice, à l’harmonie et à la stabilité, selon le livre blanc.

C’est la position constante du Parti communiste chinois (PCC) et du gouvernement chinois de punir résolument et de prévenir efficacement la corruption, et de s’efforcer de construire un gouvernement intègre.

Depuis le début du 21e siècle, la Chine a mis davantage en avant la lutte contre la corruption et l’établissement d’un gouvernement intègre, indique le libre blanc.

Le Bureau national de Prévention de la corruption de Chine a été établi pour assumer la responsabilité globale de la lutte contre la corruption sous toutes ses formes, selon le livre blanc.