La Chine a atteint son objectif de fermeture de centrales électriques à charbon obsolètes pour cette année

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Le gouvernement chinois a atteint son objectif annuel de fermeture de ses centrales électriques à charbon obsolètes pour un volume totale de 10 millions de kilowatts en juillet, soit deux mois avant le délais initialement prévu, a annoncé dimanche un responsable de l’Administration nationale de l’énergie.

Un ensemble de 468 centrales, représentants une capacité totale de 10,71 millions de kilowatts a été fermé cette année. Au total, les autorités ont éliminé plus de 70,77 millions de kilowatts de production en petites centrales obsolètes durant la période du 11ème plan quinquennal (2006-2010).

Ces centrales auraient consommés 81 millions de tonnes de charbon tout en émettant quelques 164 millions de tonnes de dioxyde de carbone et 1,4 million de tonnes de dioxyde de souffre par ans si elles n’avaient pas été fermés.

Le gouvernement s’était donné pour objectif d’éliminer 50 millions de kilowatts de centrales de petite taille entre 2006 et 2010.

Fin 2009, la Chine a annoncé ses ambitions de réduire de 40% à 45% ses émissions de gaz à effet de serre par unité de PIB d’ici 2020 par rapport à 2005.

Le gouvernement a accéléré la fermeture des centrales obsolètes, qui sont accusées d’être polluantes et d’entraver la modernisation industrielle du pays.

Peugeot va intensifier son exploration du marché chinois

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Après avoir dévoilé sa voiture électrique dans le pavillon français de l’Exposition universelle de Shanghai, Peugeot a publié dimanche 25 juillet son plan de nouvelle exploration du marché chinois, avec des automobiles électriques, des motos et de nouveaux modèles de voiture.

A la fin de cette année, Peugeot deviendra le premier gros producteur de voitures électriques du monde. La voiture électrique BB1 vient d’être montrée à l’Exposition universelle de Shanghai. Munie de batteries au lithium, cette voiture est capable de circuler au maximum sur 130 km, sans aucune émission de dioxyde de carbone. Quatre sièges y sont installés, bien qu’elle ne soit longue que de 2,5m. Si la Chine veille à développer de nouvelles ressources énergétiques, Peugeot Chine introduira ce type de voiture électrique en Chine, selon le responsable international de Peugeot.

Peugeot envisage de lancer un plus grand nombre de scooters sur le marché chinois et des séries de motos dès le début de l’année prochaine. A l’heure actuelle, Peugeot possède 20 modèles de deux-roues dont 3 modèles sont produits en Chine.

Au premier semestre de cette année, les ventes de Peugeot sur le marché chinois ont augmenté de 37%. Selon un haut responsable de Peugeot, entre 2010 et 2012, Peugeot lancera 14 nouveaux modèles de voiture dans le monde et au moins un modèle par an sur le marché chinois. Le nombre des points de vente de Peugeot atteindra 220 à la fin de cette année sur le marché chinois.

Chine : revenus de l’industrie du logiciel +29,1% au 1er semestre

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Les revenus de l’industrie chinoise du logiciel ont augmenté de 29,1% en base annuelle pour atteindre 604,8 milliards de yuans (89,34 milliards de dollars) au premier semestre 2010, a annoncé lundi le ministère chinois de l’Industrie et de l’Informatisation dans un communiqué publié sur son site internet.

Le taux de croissance était de 6,4 points de pourcentage plus élevé que celui de la même période de l’année dernière.

Le volume des exportations de logiciels a progressé de 22,7% pour totaliser 10,33 milliards de dollars au premier semestre, mais ce taux de croissance était de 6,4 points de pourcentage inférieur à la moyenne de cette industrie, précise le communiqué.

Par ailleurs, les services de sous-traitance effectués par l’industrie du logiciel ont augmenté de 38,8% à 1,23 milliard de dollars. Ce taux de croissance était cependant de 25,7 points de pourcentage inférieur à celui de l’année dernière.

Le développement de l’industrie chinoise du logiciel reste déséquilibré, estiment les experts. Les régions de l’est du pays ont enregistré un chiffre d’affaires de 529,3 milliards de yuans, représentant 87,5% du volume total de ce secteur en Chine.

La Chine va s’ouvrir davantage aux sociétés étrangères

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Les inquiétudes selon lesquelles la Chine mettrait des bâtons dans les roues des entreprises étrangères sont déplacées, a dit le Ministre chinois du Commerce Chen Deming, dans un article publié lundi.

« En fait, la Chine va s’ouvrir davantage dans le futur », a écrit M. Chen dans un article d’opinion du Financial Times.

Des groupes européens et américains se sont plaints en particulier du caractère imprévisible des lois chinoises, du favoritisme envers leurs concurrents locaux dans des domaines comme les marchés publics et de la médiocre protection des droits de propriété intellectuelle.

Les patrons des multinationales allemandes BASF et Siemens, en visite en Chine, ont fait part de certaines de leurs inquiétudes lors d’une rencontre récente avec le Premier Ministre Wen Jiabao.

M. Chen s’est félicité des technologies avancées et du savoir-faire commercial qu’une vague d’investissements étrangers a apportés en Chine, faisant également remarquer que, depuis le mois d’avril, les sociétés étrangères en quête d’accréditations pour des « produits d’innovation » bénéficient des mêmes règles d’origine que les entreprises chinoises.

« Sortant de la crise, la Chine doit maintenant travailler pour moderniser ses propres industries dans des domaines comme les produits de haut de gamme, et les biens et services liés à l’environnement. Pour y arriver, la Chine souhaite faire un meilleur usage des connaissances et de l’expertise des multinationales », a dit M. Chen.

Le fabricant d’automobiles allemand Daimler AG, qui a établi une co-entreprise en Chine afin de développer la prochaine génération de véhicules électriques est un des exemples de la façon dont les investissements étrangers peuvent apporter de l’aide.

« L’économie du monde est à une étape cruciale de sa restructuration. Comme la Chine travaille avec les autres pour faire avancer la reprise mondiale, de fabuleuses opportunités vont s’ouvrir aux sociétés étrangères. La Chine reste ouverte aux affaires, et le reste du monde pourra en profiter », a-t-il dit.

Les profits de Baidu augmentent de plus de 100%

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Les bénéfices de Baidu, le concurrent de Google en Chine, ont plus que doublé au deuxième trimestre par rapport à l’année passée, rapporte le Wall Street Journal.

Ouverture de l’école-partenaire à Guangzhou par l’Ecole du vin de Bordeaux

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Le Centre culturel du vin d’Aussino a été autorisé récemment par l’Ecole du vin de Bordeaux pour devenir son école-partenaire à l’étranger. Aussino World Wines est devenu ainsi le premier importateur du vin autorisé en Chine.

Créée en 1990, l’école du vin de Bordeaux a donné des cours à plus de cent mille stagiaires de différents pays. Actuellement, elle a établi des relations de partenariat avec 22 organisations de formation supérieures.

La 7ème exposition Chine—ASEAN attire de nombreuses entreprises

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

La 7ème exposition Chine—ASEAN se tiendra en novembre 2010. Le travail préparatoire se déroule bien et attire jusqu’à maintenant de nombreuse entreprises à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Cette exposition se tiendra du 20 à 24 octobre à Nanning du Guangxi. Chen Wu, le secrétaire de la Comité d’organisation a dit que les stands réservés ont atteint le nombre de 4522 et ont dépassé de 13% celui du plan. Les 10 pays de l’ ASEAN et son secrétariat ont réservé 1303 stands, ce qui augmente de 11.6% par rapport à l’année passée. Par ailleurs, les missions d’achats qui viennent de la France, de l’Allemagne, du Canada, de l’Australie et du Japon s’y sont déjà inscrites.

Pendant l’exposition se tiendra le 7e sommet du commerce et d’investissement entre la Chine et l’ASEAN. Les membres du gouvernement, les entrepreneurs et les experts examineront les problèmes sur la coopération économique régionale dans le cadre de la Zone de libre-échange Chine-ASEAN afin de promouvoir la coopération multisectorielle.

Chine : les grottes de Longmen rouvertes au public

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Les grottes de Longmen situées dans la province du Henan (centre) et inscrites au Patrimoine mondial de l’Unesco, ont été rouvertes mardi aux touristes, trois jours après leur fermeture en raison d’une montée des eaux de la rivièreYi.

La rapide croissance de sa consommation permet à la Chine de prendre la tête des pays émergents

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

La Chine se classe au premier rang des 27 économies émergentes, du fait de son énorme marché de la consommation et de sa croissance économique rapide, d’après l’indice Emerging Markets Opportunity publié par la société américaine de comptabilité Grant Thornton.

Cet indice prend en compte des facteurs clés comme la taille de l’économie, la richesse, l’implication dans le commerce mondial, le potentiel de croissance et les niveaux de développement humain.

La Chine enregistre 454 points, soit le double de l’Inde (222 points), qui figure en deuxième place, et près du triple de la Russie (163 points), qui pointe à la troisième place.

« La Chine est en tête grâce à son énorme marché de consommateurs, une économie qui s’ouvre chaque jour davantage et une croissance extrêmement rapide du commerce, ce qui offre une kyrielle d’opportunités commerciales pour les investisseurs potentiels », a dit Xia Zhidong, Partenaire et Vice-président de Grant Thornton Chine.

D’après les chiffres de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement, c’est la Chine qui attire le plus d’investissements étrangers parmi les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine).

L’année dernière, le flux entrant des investissements directs étrangers en Chine a représenté 95 milliards de Dollars US, suivi par la Russie avec 39 milliards de Dollars US, puis l’Inde et le Brésil, avec 35 milliards de Dollars US et 26 milliards de Dollars US respectivement.

« Dans le futur, davantage d’opportunités apparaitront dans les infrastructures améliorées, le capital humain renforcé, les investissements dans la recherche et le développement, et l’élargissement de la base de la classe moyenne », a dit M. Xia.

Cependant, un manque de main d’oeuvre qualifiée, des coûts du travail en augmentation et un faible niveau du PIB par tête sont des entraves majeures aux investissements étrangers en Chine.

D’après Grant Thornton Chine, 23% des entreprises chinoises ont déclaré qu’elles faisaient face à une pénurie de main d’oeuvre qualifiée, soit plus que la moyenne mondiale, qui est de 21%.

Parmi les cinq premières places de l’indice, les pays du BRIC en occuppent quatre.

L’Inde, bien que loin derrière, dispose tout de même d’un immense marché de consommateurs, et d’une industrie des services florissante, qui représente 55% de son PIB, contre 40% pour la partie continentale de la Chine.

La Russie, en troisième position, ne dispose que d’une base de consommateurs bien plus faible que la Chine ou l’Inde, mais son PIB par tête est plus du double de celui de la Chine, et plus de cinq fois celui de l’Inde. De plus, son haut niveau de consommation par tête est proche des niveaux des villes les plus importantes des économies avancées d’Europe.

Interview de l’Ambassadeur et du Conseiller Culturel au CCF

Ajouté au 03/08/2010 par SHI Lei

Les journalistes en herbe de la Beijing Student Press Association se sont entretenus avec l’Ambassadeur de France, S.E.M. Hervé Ladsous, et le Conseiller Culturel de l’Ambassade de France, M. Anthony Chaumuzeau, au Centre Culturel Français de Pékin.

A la veille de la visite du pavillon français de l’Exposition Universelle de Shanghai, un groupe de 40 lycéens journalistes, membres de la Beijing Student Press Association, sont venus au Centre Culturel Français de Pékin ce vendredi 23 juillet 2010 interviewer l’Ambassadeur de France et le Conseiller Culturel, afin de mieux comprendre la culture française. Lors de cette rencontre, les thèmes abordés furent très variés : l’éducation, la culture, l’art, l’amitié franco-chinoise, les sciences, l’environnement…

A la suite de cet entretien, les apprentis journalistes ont pu visiter le Centre Culturel Français de Pékin, la médiathèque, ainsi que les locaux de l’Alliance Française et de CampusFrance. Ils ont ainsi pu découvrir la palette très large d’activités proposées au Centre Culturel Français et entendre les sonorités mélodieuses de la langue française. La rencontre s’est terminée par un goûter convivial. Le 25 juillet, les élèves sont partis à Shanghai, à la découverte des sens au Pavillon français.

« Précédent Suivant »