Chine : reboisement de 4,9 millions d’hectares de forêts jusqu’à mi-juin 2010

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Chine a reboisé 74,04 millions de mu (4,9 millions d’hectares) de forêts à mi-juin 2010, soit 83,38% de l’objectif de reboisement pour toute l’année, a annoncé Wang Zhuxiong, responsable en charge de l’afforestation du Bureau national des Forêts de Chine, lors d’une conférence de presse lundi à Beijing.

Au total 52,48 millions de mu de reboisement étaient réalisés par des plantations de main d’homme, 809 000 mu par le lâcher de graines par avion et 20,76 millions de mu par le reboisement naturel. Et 2,15 milliards d’arbres ont été plantés par des volontaires entre le début de l’année et mi-juin, a précisé Wang Zhuxiong.

Depuis la première campagne de reboisement nationale lancée par le gouvernement chinois en 1981, plus de 56 milliards d’arbres ont été plantés par des volontaires à travers le pays, a annoncé le Bureau national des Forêts en mars.

En 2009, les volontaires chinois ont planté 2,48 milliards d’arbres pour contribuer à 88,27 millions de mu de terres reboisées, selon le bureau.

La soie française à l’Expo signée Tassinari & Chatel !

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La soie Lyonnaise, c’est environ 500 ans d’Histoire ! C’est en effet en 1536 que la première Fabrique de soie Lyonnaise voit le jour à l’initiative d’Étienne Turquet et Barthélemy Naris, deux artisans négociants.

50 ans plus tard, elle se hisse à l’érigée de son histoire en concurrençant les soieries Italiennes avant de devenir le cœur de la soie sous le règne de Louis XIV.

C’est ensuite en 1680 que la société Tassinari & Chatel est fondée à Lyon dont la réputation se répandra dans toute l’Europe au cours du XIXème et XXème siècle.

Partenaire du pavillon France et du pavillon Rhône-Alpes en 2010, cette société Lyonnaise spécialiste de la soierie d’ameublement haut de gamme a été retenue pour habiller les rideaux du salon VIP et du restaurant École Institut Paul Bocuse au dernier étage du pavillon régional.

Tassinari & Chatel c’est 330 ans d’histoire avec un savoir-faire à la française unique. Son premier atout : sa capacité à développer des techniques innovantes dans l’art du tissage tout en gardant la maîtrise des techniques ancestrales des métiers à tisser à bras dont la qualité de conception reste inégalée grâce au talent des Canuts.

Seulement une question de technique alors ? Certes non ! Son deuxième atout réside dans des collaborations avec les meilleurs artistes de son époque, qu’ils soient dessinateurs, techniciens, couturiers ou encore artistes. C’est donc aussi l’art du savoir-travailler-en-équipe en créant une synergie des meilleurs talents humains et techniques !

Du velours de Gênes au Brocart, du Broché à la Tenture. Du château de Fléville à celui de Versailles en passant par l’Élysée ou la Maison Blanche. De Catherine II de Russie à Louis XVI en passant par Napoléon Bonaparte, voilà un florilège non exhaustif des techniques et ornements les plus soignés associés aux plus grands noms dont la maison trois fois centenaire peut être fière !

Pari réussi pour la France avec l’un des héritiers majeurs du patrimoine régional mais aussi national à la hauteur de sa réputation dans le domaine de l’exigence et l’esthétisme artisanaux et artistiques français.

Pour ceux qui n’auront pas la chance d’admirer les tissus Lyonnais à l’Expo, il sera possible des les admirer du 14 au 18 novembre 2010 aux Portes de Versailles.

Une entreprise chinoise du secteur de l’énergie solaire brille lors de la Coupe du Monde

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Coupe du monde 2010 n’est plus seulement un évènement sportif. C’est aussi devenu une fête, un carnaval pour les habitants de neuf villes d’Afrique du Sud et pour les fans du monde entier.

A des milliers de kilomètres de distance, nous partageons les joies et les déceptions, bien que, cependant, une seule chose ait réellement quelque chose à voir avec la Chine.

Des milliers de fans chinois dans les stades d’Afrique du Sud, ou des millions devant leur télévision, ont peut-être vu la mention d’un sponsor chinois sur les panneaux de chaque stade de la Coupe du Monde.

Certes, la Chine ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du Monde, mais pourtant le pays est présent en Afrique du Sud. Une ambitieuse société chinoise du secteur de l’énergie solaire, le premier sponsor de la Coupe du monde du pays, a son nom qui figure sur les publicités affichées dans tous les stades, et espère ainsi se faire connaître dans le monde entier.

Yingli Solar est en effet le premier sponsor chinois de la Coupe du monde depuis 80 ans qu’existe cet évènement, et son nom figure aujourd’hui à côté de celui de sociétés d’importance mondiale comme Adidas, Coca-Cola ou McDonald’s.

Le contrat de parrainage de Yingli Green Energy Co lui a permis d’afficher son logo Yingli Solar, en anglais et en chinois, sur les tableaux électroniques situés au bord des terrains, lors des 64 matches de la Coupe du Monde. Le slogan pour Yingli apparait à chaque fois pendant une durée de 30 secondes, pour une durée totale de huit minutes lors de chaque match. Et Yingli a également reçu l’autorisation d’exposer ses produits d’énergie solaire à proximité des stades.

Ce parrainage marque aussi la première fois que des caractères chinois apparaissent sur les sites de la Coupe du Monde. Il a fallu trois mois à Miao Liansheng, PDG du Groupe Yingli Co Ltd, rien que pour finaliser l’accord permettant l’affichage de caractères chinois sur les installations de la Coupe du Monde.

« La Coupe du monde arrive juste au bon moment pour nous, et c’est une excellente plateforme qui peut aider à faire mieux connaître notre marque sur chaque marché potentiel dans le monde entier », avec l’aide de la FIFA, dit M. Miao.

Les relations de Yingli avec la Coupe du monde ont commencé avec l’édition de 2006 en Allemagne, quand la société a fourni des produits d’énergie solaire pour le stade de Kaiserslautern. Et en 2007, Yingli China a fait son apparition sur les maillots du club espagnol d’Osasuna.

Et lors de la prochaine Coupe du monde au Brésil, les spectateurs verront à nouveau les quatres grands caractères chinois de Yingli China sur les stades.

« Notre partenariat est prévu pour deux Coupes du Monde. Mais j’aimerais aussi voir, sur le terrain, non seulement notre nom Yingli en chinois, mais aussi des joueurs chinois », a dit M. Miao.

Le Renminbi bat un nouveau record face au dollar américain

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La monnaie chinoise, ou le yuan (Renminbi, ou RMB), a atteint lundi 6,7890 pour un dollar, en battant un nouveau record face au dollar, selon des statistiques publiées par le système du taux de change de la Chine.

Le taux de parité central du yuan contre le dollar s’est élevé vendredi à 6,7896, le plus haut niveau depuis que la Chine a abandonné la fixation de sa monnaie par rapport au dollar en juillet 2005.

Mise aux enchères du Sceau de Qianlong

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le Sceau impérial du Dragon, mis aux enchères, date de la période de l’Empereur Qianlong du 18ème siècle. Le sceau appartenait à Tsai Chen-nan, l’ancien président de la société Cathay Trust.

Une réforme du régime du taux de change du Renminbi taillée sur mesure pour la Chine

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Une nouvelle réforme du régime du taux de change du Renminbi pourra aider la Chine à travailler sur le long terme plus étroitement avec ses partenaires économiques, pour le bien de tous et pour davantage de développement, a dit samedi un haut responsable de la Banque Populaire de Chine.

 A présent, la Chine est en train de réformer le régime du taux de change du Renminbi et d’améliorer son système de taux de change flottant contrlé du Renminbi , a déclaré Zhang Tao.

Beijing : l’île des dinosaures ouvre ses portes le 1er juillet

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Le projet de l’île des dinosaures occupe une superficie de 25 000 m² près du Stade national olympique (Nid d’oiseau). Ce premier parc sur le thème des animaux préhistoriques de Pékin ouvrire ses portes le 1er juillet.

Suivant »