Pavillon des Nations Unies : Manifestations en l’honneur de la Journée mondiale des réfugiés

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

A l’occasion de la Journée mondiale du réfugié le 20 juin 2009, le pavillon des Nations Unies de l’expo universelle de Shanghai a organisé une série d’activités, de mises en scène d’épreuves auxquelles doivent faire face les réfugiés dans le monde entier. Avec pour objectif de sensibiliser de plus en plus de monde à leur vie.

Wen Jiabao encourage la construction des infrastructures contre les crues

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Il faut maintenir l’avancée de la construction du dispositif anti-crues, conformément aux objectif de développement économique et social fixés cette année. C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui 20 juin Wen Jiabao, premier ministre chinois, lors de son déplacement à Wuzhou, ville située dans la région autonome Zhuang du Guangxi, au Sud-ouest de la Chine.

C’est la saison des pluies, et la Chine a déjà souffert de 14 fois de pluies diluviennes. Plusieurs régions chinoises comme le Guangxi, Guangdong, Fujian et Jiangxi ont subi de lourds dégâts à cause des inondations.

Le premier ministre chinois Wen Jiabao a inspecté la digue de protection contre les crues, à Wuzhou. Et puis, il s’est rendu sur place dans des villages sinistrés des régions reculées montagnarde et dans des quartiers d’habitation animés.

Wen Jiabao a souligné qu’en prévoyant les orages avec précision, il serait possible d’agir plus efficacement. La prévention contre les crues doit s’attacher à des endroits clés, comme les bâtiments scolaires, les entreprises industrielles et minières et les routes et chemins de fer.

Pour ce qui est des conditions pratiques, il faudrait voir à ce que personne ne manque de rien, rations comestibles et aient un toit et les soins adéquats, a ajouté le premier ministre chinois.

Expo 2010 : ouverture du troisième forum à thème sur les innovations scientifiques

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le troisième forum à thème de l’Exposition universelle 2010 de Shanghai s’est ouvert dimanche à Wuxi, dans la province du Jiangsu (est), en présence de plusieurs chercheurs renommés et de responsables qui discuteront comment la science et les innovations technologiques vont participer, à l’avenir, à l’amélioration des villes.

Ce forum de deux jours est organisé par le ministère chinois des Sciences et des Technologies, le comité exécutif de l’Expo, la conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et le gouvernement municipal de Wuxi.

Parmi les participants au forum figurent le ministre chinois des Sciences et des Technologies, Wan Gang, le prix Nobel de physique 1957, professeur de l’Université Columbia, Lee Tsung-Dao, le prix Nobel de physiologie ou de médecine 2005 et professeur de médecine de l’Université Western Australia, Barry J. Marshall, et le savant chinois renommé, “père du riz hybride”, Yuan Longping.

Le forum, qui a pour thème ”l’innovation scientifique et technologique et l’avenir urbain”, discutera de sujets tels que: comment les innovations scientifiques et technologiques peuvent assurer la sécurité des villes, résoudre les problèmes urbains comme les embouteillages et les épidémies et améliorer la vie urbaine.

Le premier forum sur le thème “La technologie informatique et des communications (ICT) et le développement urbain”, s’était tenu les 15 et 16 mai à Ningbo, dans la province du Zhejiang, et le deuxième, “Le patrimoine culturel et le renouvellement urbain”, s’était déroulé à Suzhou, au Jiangsu, les 12 et 13 juin.

Un total de 189 pays ont sponsorisé des pavillons de l’Expo 2010. Commencée le premier mai, celle-ci durera pendant six mois sous le thème “Meilleure ville, meilleure vie”.

Retransmission en direct et en 3D de la Coupe du monde dans un cinéma hongkongais

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le 17 juin, le match entre l’Argentine et la Corée du Sud a été retransmis en direct et en 3D dans le cinéma Haiyun, à Hongkong. L’entreprise Panorama Corporation Limited et la FIFA se sont accordées à fournir l’autorisation au thétre Haiyun pour retransmettre les matchs de la Coupe du monde.

Cinq courts métrages primés par « Meilleure ville, meilleure vie »

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le 18 juin, cinq courts métrages ont remporté les récompenses du festival étudiant international « Meilleure ville, meilleure vie ». Il s’agit des films « Echoes », « Miracle Lady », « Project Silence », « The Godmother » et « Silent Sea ».

Un gouffre apparaît dans le centre-ville de Nanjing

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le 16 juin à 18 h 40, le sol s’est soudainement affaissé près du temple de Confucius en plein centre-ville de Nanjing, chef-lieu de la province du Jiangsu, pour former un gouffre de 3 mètres de profondeur, et 2 mètres de diamètre. Ce phénomène rappelle le cas récent de plusieurs villes chinoises.

« Aucun signe anormal n’a été observé par le département sismologique de la province du Jiangsu ou celui de la ville de Nanjing. L’apparition du trou est peut-être liée au chantier voisin », déclare Zhang Zhenya, directeur adjoint du bureau sismologique du Jiangsu.

Le gouffre est apparu dans un carrefour très animé de Nanjing.

Avant cela, plusieurs gouffres étaient apparus dans d’autres provinces chinoises, dont le Jiangxi et le Guangxi, attirant une grande attention.

Selon Zhang Zhenya, l’apparition de gouffres peut s’expliquer par divers facteurs, notamment le relief karstique, l’assèchement des nappes phréatiques provoquant un vide souterrain, ou la mise en chantier de terrains. « Jusqu’à présent, aucun gouffre n’a été lié à un séisme ».

« Le séisme du à l’affaissement, qui a en général une magnitude moins forte, se produit dans des mines de charbon et des grottes. Quant au séisme tectonique, généralement, il précède la formation de gouffres. Les gouffres actuels apparus en Chine ne suivaient pas de séisme », explique M. Zhang.

Selon lui, le réseau d’alerte séismique est doté de 150 moyens de surveillance concernant l’électromagnétisme, la composition chimique de l’eau, les changements de relief, les fluides, etc. De plus, 42 observatoires spécialisés, subordonnés au réseau, sont chargés de mesurer l’heure, le lieu et la magnitude des séismes. Jusqu’à présent, ils n’ont détecté aucun signe anormal.

Enquête : Beijing et Shanghai en tête des villes chinoises idéales pour vivre

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Les Chinois ont classé Beijing, Shanghai et Guangzhou, la capitale de la province méridionale du Guangdong, comme les trois villes idéales pour vivre, indique un sondage publié samedi dans le quotidien chinois en anglais China Daily.

La cause du gouffre apparu à Nanjing déterminée

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

L’affaissement de terrain dans le centre-ville de Nanjing est lié à la rénovation des canalisations des eaux usées et à l’état géologique du terrain, selon la Commission de logement et de construction de la ville.

Les urbanistes préconisent d’arrêter de construire des « villes identiques »

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Des spécialistes du monde entier ont appelé à faire plus d’efforts dans la planification urbaine dans le but d’éviter une trop forte ressemblance entre les villes.

« De nombreuses villes chinoises étaient différentes, mais leur apparence est monotone de nos jours. Plus d’efforts devraient être faits pour protéger leurs caractéristiques uniques », à indiqué Sha Zukang, le Secrétaire général adjoint du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies.

Il a fait ces remarques lors du forum thématique de l’Expo universelle qui s’est terminé le 13 juin dernier à Suzhou, dans la province du Jiangsu. D’une durée de deux jours, cet événement a attiré 800 participants qui ont discuté de la valeur de l’héritage culturel face au renouvellement urbain.

« La mondialisation accentue la pression sur la protection de l’héritage culturel d’une nation et de nombreuses cultures ont été submergées par ce phénomène », a-t-il ajouté.

« Le département de l’ONU pour lequel je travaille s’intéresse principalement à la protection des cultures et des langues des peuples indigènes », a-t-il souligné.

« Depuis les années 80, les villes chinoises traditionnelles ont subi des dommages à cause du manque de protection appropriée de l’héritage culturel », a déclaré Ruan Yisan, expert renommé des bâtiments anciens et professeur de l’école d’architecture et de planification urbaine à l’université de Tongji, basée à Shanghai.

Il a montré des photos de deux villes chinoises: Lanzhou, dans la province du Gansu, et Changsha, dans la province du Hunan. Elles ont l’air identiques avec leurs nombreuses tours mais sont en fait situées loin l’une de l’autre.

« Vous pourriez à peine discerner les différences entre les deux villes » a indiqué Ruan Yisan.

« De nos jours, les villes ont grandi en hauteur, mais elles se ressemblent » a-t-il ajouté.

Entre temps, les complexes résidentiels doublés d’un nom étranger, comme « style européen », « Jardin vénitien », « Village allemand » ou encore « Ville française », se sont multipliés en Chine.

« Dans un certain sens, cela montre que les constructeurs n’ont pas confiance dans leur propre culture. » a indiqué Ruan Yisan.

Ce dernier a aidé à sauvegarder de nombreuses villes et villages historiques d’un développement inapproprié et en a fait d’important site préservés grâce à une planification et des pratiques de conservation, comme Pingyao, dans la province du Shanxi, et Zhouzhuang, dans la province du Jiangsu.

« Certaines villes ont construit leurs propres projets pour faire de l’argent au nom de la protection », a dénoncé Ruan Yuan.

« Elles ont construit des reproductions architecturales des dynasties Ming ou Qing pour attirer les touristes mais ce ne sont que de faux vestiges », a-t-il expliqué.

« J’ai souvent entendu dire que les bâtiments anciens avaient été détruits au cours de la Révolution culturelle (1966-1976), mais selon mon expérience, ce n’est pas vrai », a-t-il indiqué.

« La Révolution culturelle a détruit principalement des objets anciens. La destruction des bâtiments est un phénomène qui arrive aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Ruan Yuan a souligné que la principale raison pour laquelle des bâtiments historiques avaient été détruits était la méconnaissance par les villes de la valeur de l’architecture historique, certaines ne recherchant que de la nouveauté ou des constructions rapides, donnant ainsi un air identique à des milliers de villes.

Les experts pensent que la protection de l’héritage culturel pourrait aider à définir l’identité unique d’une ville.

« Beaucoup doutent de l’utilité de conserver les anciens quartiers des villes plutôt que d’en construire des nouveaux. L’architecture ancienne, avec les styles chinois uniques, pourrait inspirer les nouveaux styles chinois de construction. Personne ne veut des villes qui se ressemblent. » a indiqué Ruan Yuan.

Paul Andreu, architecte français et concepteur du Grand théâtre national à Beijing, a déclaré qu’il était difficile de s’attaquer à ce problème car « il touche le monde entier ».

« Vous connaissez les différents goûts de la viande? Avant, ils étaient différents en France. Maintenant, les goûts se sont standardisés. De nombreux goûts originaux sont perdus. C’est pareil en Chine, de nombreux goûts sont perdus. » a-t-il déploré.

Il a ajouté que la diversité architecturale faisait face à la même standardisation. Il a cependant noté que la géographie et les différences climatiques pourraient peut-être apporter quelques solutions.

« Simplement, Beijing n’est pas Chongqing, Chongqing n’est pas Shanghai. Certaines villes ont des rivières, d’autres non. Les urbanistes devraient s’inspirer de ça. » a-t-il conclu.

Chine/Heilongjiang : prochaine construction d’une centrale nucléaire

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Des experts chinois ont commencé à évaluer le meilleur endroit pour construire la première centrale nucléaire dans la province du Heilongjiang (nord-est), a-t-on appris jeudi d’un producteur d’électricité de la province.

« Précédent Suivant »