Le PDG De HSBC : L’IPO Prévue A La Bourse De Shanghai Devrait Permettre De Lever Une « Somme …

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

HSBC Holdings PLC espère lever « une somme significative » lors de son inscription prévue à la Bourse de Shanghai, a déclaré mardi le directeur général Michael Geoghegan, selon Dow Jones.

Les PDG Des Entreprises De Logiciels Demandent De L’Aide Contre Le Piratage Des Logiciels En Chine

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Excédés par ce qu’ils appellent l’échec de la Chine à lutter contre le piratage de logiciels, les dirigeants de 12 entreprises de logiciels se sont réunis avec les législateurs et les responsables de l’administration Obama dans l’espoir de les persuader d’exercer une pression sur la Chine pour sévir contre le copiage illégal, a rapporté Reuters mardi .

Baisse De La Croissance Des Ventes Automobiles En Chine Cette Année

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Les ventes de voitures particulières en Chine ont enregistré leur taux de croissance le plus lent cette année au mois de mai, ouvrant la voie à une croissance plus modérée en 2010, mais il est peu probable que l’intérêt des constructeurs étrangers pour le plus important marché automobile mondial cesse, a rapporté Reuters mardi.

Le pavillon Rhône-Alpes, c’est aussi une fenêtre ouverte sur la santé !

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Moins médiatisé et pourtant bien présent, le domaine de la santé fait partie des préoccupations françaises à l’expo. C’est lors de la semaine thématique “santé” qui avait lieu du 2 au 5 juin au pavillon Rhône-Alpes que plusieurs grandes institutions pharmaceutiques françaises et chinoises se sont rassemblées.

Pour ce qui est de la Région Rhône-Alpes étaient présentes : Lyonbiopôle, spécialisé sur les solutions pour combattre les maladies infectieuses et dont la mission est de favoriser l’économie et l’innovation grâce à la participation des entreprises, organismes de recherche et centres de formation. La fondation Bullukian, d’utilité publique et dont les objectifs sont d’encourager la recherche appliquée dans le domaine médical ainsi que le développement culturel et artistique. Enfin, le Cluster 10 “Infectiologie” qui coordonne et élargit les recherches conduites par les laboratoires de la Région dans le domaine de l’infectiologie.

Cette semaine thématique a donc été l’occasion de traiter des sujets tels que la vaccination, les anticorps monoclonaux (utilisés comme outils de diagnostic et dans des buts thérapeutiques), l’analyse protéique (analyse des protéines, peptides ou anticorps), les diagnostiques et thérapies pour combattre les cancers, l’épidémiologie virale et enfin les agents pathogènes émergents (émergence des bactéries et virus phytopathogènes).

Espérons que ces conférences et ces rencontres entre experts médicaux puissent être une source d’informations utiles et rassurantes avec la détermination d’aboutir à des résultats concrets et rapides pour le bien-être de tous !

Jia Qinglin appelle à promouvoir les échanges entre la partie continentale et Taiwan

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Jia Qinglin, président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC) a appelé dimanche à renforcer les échanges entre la partie continentale et Taiwan, soulignant que “les différences entre les partis et les régions ne sont pas un problème dans les échanges entre les deux rives du détroit”.

Jia Qinglin s’exprimait lors d’une conférence à l’occasion du deuxième Forum du détroit de Taiwan, ouvert samedi dans la ville côtière de Xiamen sur la partie continentale.

“Aussi longtemps que les populations des deux côtés du détroit de Taiwan continueront à maintenir des échanges et des relations étroites et à réduire les doutes et les malentendus, nous pourrons accélérer le développement pacifique des liens bilatéraux, développer notre reconnaissance commune de la nation chinoise, et contribuer au grand renouveau de la nation chinoise”, a fait remarquer Jia Qinglin.

Cette année, le deuxième Forum du détroit de Taiwan a attiré plus de 10 000 participants taiwanais, dont 80% ne sont pas fonctionnaires et 60% viennent du centre et du sud de l’île.

Jia Qinglin a souligné qu’en 2009, le nombre total de touristes d’un côté du détroit ayant voyagé de l’autre côté avait atteint le niveau record de 5,4 millions de personnes, dont 330 000 Taïwanais venus pour la première fois venus dans la partie continentale.

“Plus il y aura d’accord entre les habitants des deux côtés du détroit, mieux les deux côtés pourront résoudre les problèmes auxquels se heurtent les relations entre les deux rives”, a-t-il expliqué.

Samedi, lors de sa rencontre avec des hôtes taïwanais venus à Xiamen participer au deuxième Forum du détroit de Taiwan, Jia Qinglin a qualifié la coopération et les échanges de moyens favorisant le développement pacifique des relations bilatérales.

Il a souhaité voir la partie continentale et Taiwan continuer à organiser et perfectionner à l’avenir ces plate-formes de rencontre entre les populations des deux parties.

“(Les organisateurs) doivent inviter davantage de Taïwanais à participer à ce forum, en particulier ceux qui ne sont jamais venus dans la partie continentale”, a-t-il souligné.

“Quelles que soient leurs appartenances politiques ou leurs activités, ceux qui sont en faveur de la coopération et des échanges à travers le détroit de Taiwan, sont les bienvenus à ce forum pour y échanger leurs points de vue sur un pied d’égalité”, a déclaré Jia Qinglin.

Se félicitant que le forum soit une initiative pionnière, Jia Qinglin s’est déclaré convaincu que celui-ci pouvait encore davantage contribuer aux échanges entre les habitants ordinaires des deux parties et au développement pacifique des liens à travers le détroit de Taiwan.

La partie continentale decidée à favoriser le tourisme vers Taiwan

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Les autorités responsables des liaisons aériennes dans la partie continentale et à Taiwan ont décidé de réduire de 10 à 15% les prix des billets d’avion entre les deux rives du détroit de Taiwan afin de développer le tourisme, a annoncé dimanche le directeur de l’Administration générale de l’aviation civile, Li Jiaxiang.Cette réduction entrera en vigueur dans moins de six jours, a-t-il annoncé. Le nombre des touristes continentaux vers Taiwan atteindra un million cette année, a-t-il estimé.

“J’ai discuté hier soir avec des responsables des compagnies aériennes, ils ont décidé de réduire de 10% à 15% les prix des billets d’avion dès que ce forum se termine”, a indiqué Li Jiaxiang lors du 2e Forum des deux rives du détroit de Taiwan, actuellement en cours à Xiamen, dans la province du Fujian (est).

Au début du mois, trois compagnies aériennes basées à Taiwan, China Airlines, Eva Airways et TransAsia Airways, ont annoncé qu’elles allaient réduire de 10% à 30% à partir du 1er juillet les prix des billets d’avion entre les deux rives du détroit de Taiwan.

Une autre mesure prise par la partie continentale pour renforcer le tourisme entre les deux rives est la construction de quatre nouveaux aéroports et la rénovation de quatre autres dans la zone économique de la rive ouest (une région de la partie continentale, face à Taiwan et couvrant 21 villes et plusieurs provinces du sud-est), a fait savoir Li Jiaxiang lors du deuxième Forum du détroit de Taiwan organisé dans la ville côtière de Xiamen sur la partie continentale.

Celui-ci a également révélé que le nombre de vols entre les deux rives augmenterait à 420 par semaine contre 380 à l’heure actuelle.

“Sera-ce suffisant? Non. Il doit y avoir davantage de vols car environ un million de résidents continentaux se rendront à Taiwan cette année et le nombre continuera de croître”, a noté Li Jiaxiang.

Pendant des décennies, les passagers ont dû transiter par un aéroport tiers pour voyager entre les deux rives du détroit de Taiwan. En 2003, les deux parties se sont mises d’accord pour opérer des vols charters pendant la fête du Printemps.

Des vols directs réguliers entre les deux rives du détroit de Taiwan ont été disponibles dès juillet 2008 après que les autorités de Taiwan ont levé leur interdiction partielle sur les touristes continentaux désirant se rendre à Taiwan.

Wang Yi, directeur du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement central chinois), a indiqué dimanche qu’environ 666 000 résidents de la partie continentale de Chine ont voyagé à Taiwan pendant les cinq premiers mois de l’année, soit une augmentation de 90% par rapport à la même période de l’année précédente. Le nombre des touristes continentaux à Taiwan dépassera un million à la fin de l’année, a-t-il prévu.

Le nombre des visiteurs continentaux se rendant à Taiwan a atteint 930 000 en 2009, et ce chiffre augmente notablement cette année, a-t-il conclu.

Le 2e Forum entre les deux rives du détroit de Taiwan, qui a ouvert ses portes samedi, prendra fin vendredi prochain.

Nepal Telecom projette d’établir une connection par fibre optique reliant le Népal et la Chine

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Nepal Telecom (NT) projette d’établir une connection par fibre optique reliant le Népal et la Chine avant la fin de l’année fiscale 2010-2011.

La société étatique NT a mené une série de discussions avec la société China Telecom afin d’établir la connection par fibre optique entre les deux opérateurs, conformément au protocole d’accord signé il y a deux ans, a indiqué Anoopranjan Bhattarai, le directeur adjoint de la division de la planification de NT, cité par le quotidien Monday’s Republica.

La connection par fibre optique devrait relier le réseau de NT avec celui de China Telecom en traversant les stations de Tatopani et de Rasuwa situées près de la frontière séparant les deux pays. NT a déjà développé les infrastructures nécessaires à la station de Tatopani, mais doit encore construire celles de la station de Rasuwa, selon M. Bhattarai.

NT dispose déjà de connections par fibre optique reliant le Népal et l’Inde, la Corée du Sud, le Japon et Hong Kong (Chine).

“Si la connection par fibre optique avec la Chine est établie, le coût des services de télécommunication vers et depuis d’autres pays devrait baisser significativement”, a-t-il ajouté.

NT est en train d’établir des connections vers l’Europe et l’Amérique en utilisant la technologie via satellite.

La communauté chinoise et d’origine chinoise manifeste à Paris contre l’insécurité

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Une dizaine de milliers de Chinois et de Français d’origine chinoise sont descendus dimanche dans la rue à Paris pour réclamer le droit de vivre ensemble de sécurité.

Les manifestants en provenance de Paris et d’autres régions de la France se sont rassemblés au quartier parisien de Belleville, où habite une forte population chinoise et d’origine chinoise.

“Sécurité pour tous”, “Belleville, quartier tranquille”, a-t-on lu sur les slogans des manifestants, qui demandent une amélioration de la sécurité dans leurs quartiers. Des habitants d’ autres origines ont également participé à la manifestation, a-t-on constaté sur place.

Ces derniers mois, l’insécurité règne dans certains quartiers de l’Est parisien, avec l’augmentation des violences volontaires en réunion, dont la communauté chinoise a souvent été victime, a dénoncé Chan Sing Mo, président du Collectif des associations franco-chinoises et principal initiateur de la manifestation .

“Gagnés par le sentiment d’anxiété et de peur, les habitants et les commerçants affrontent leur quotidien dans un climat de stresse permanente. Par ailleurs, de nombreux touristes en visite sont également victimes des agressions révoltantes dans ces quartiers”, a déclaré M. Chan dans une lettre ouverte au public.

“Par la manifestation sur la voie publique de ce jour, le Collectif des associations franco-chinoises entend attirer l’ attention des autorités publiques sur la nécessité d’avoir une politique de la ville coordonnée et concertée visant à prévenir, à sanctionner les actes d’infraction pénale et à assister les victimes en situation de détresse dramatique. Nous exigeons que les lois de la République soient appliquées pleinement et entièrement”, a-t-il poursuivi.

Selon Huong Tan, chargé de communication de l’activité, entre 15.000 et 20.000 personnes ont participé à la manifestation et cette manifestation de la communauté chinoise sur la question sécuritaire est la première du genre en France.

Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le président du Comité permanent de l’Assemblé populaire nationale (APN, Parlement chinois), Wu Bangguo, a rencontré, dimanche à Beijing, Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale française, et les deux parties se sont engagées à renforcer la coopération entre les deux parlements.

“Nous devons faire jouer pleinement le rôle des échanges et de la coopération parlementaires pour développer les relations sino-françaises. Nous devons également rester en communication étroite à tous les niveaux”, a souligné Wu Bangguo.

Wu Bangguo a appelé les deux parties à profiter du mécanisme existant d’échanges réguliers et à discuter en profondeur d’importants problèmes d’intérêt commun.

Il a également appelé au renforcement de la confiance mutuelle et à plus de coopération afin de promouvoir un partenariat stratégique complet sino-français.

Pour sa part, Bernard Accoyer a indiqué que l’Assemblée nationale de France souhaitait des relations plus étroites avec l’APN.

Les échanges parlementaires actifs entre la Chine et la France donneront une forte impulsion au développement des relations bilatérales, a-t-il ajouté.

Les deux dirigeants parlementaires ont également discuté des relations sino-françaises lors de leur rencontre.

Un partenariat stratégique solide, stable et à long terme est conforme aux intérêts des deux peuples, a indiqué Wu Bangguo.

Les deux parties doivent se respecter mutuellement et avoir une communication franche pour développer leurs intérêts communs et renforcer leur confiance mutuelle, a-t-il poursuivi.

La Chine et la France doivent élargir leur dialogue sur les importants problèmes internationaux afin de développer leur partenariat stratégique, a-t-il ajouté.

Il a également appelé les deux pays à établir un partenariat commercial étroit, durable et à long terme et il a indiqué que les deux parties devaient combiner la technologie avancée et l’expérience de la gestion que possède la France et le grand marché et les entreprises florissantes de la Chine.

La France coopérera activement avec la Chine, tant au niveau bilatéral que multilatéral, a déclaré M. Accoyer, en réponse à Wu Bangguo.

En plus de sa visite à Beijing, M. Accoyer participera lundi aux activités de la Journée du pavillon de la France, à l’Exposition universelle de Shanghai.

Le gouvernement chinois met l’accent sur la responsabilité sociale des entreprises

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Le ministère chinois du Commerce est en train d’utiliser des indicateurs de Responsabilité sociale des entreprises (RSE), comme la protection de l’environnement et le bien-être des employés pour évaluer les sociétés exportatrices – qu’elles soient chinoises ou à capitaux étrangers – afin de s’assurer que ces derniers répondent aux normes internationales.

A travers l’utilisation des indicateurs de RSE, le gouvernement souhaite que les entreprises chinoises remplissent leurs responsabilités sociales, a indiqué le vice-ministre Ma Xiuhon lors de la Conférence annuelle sur la RSE de Chine.

Cette conférence a été organisée par l’Association des entreprises chinoises à participation étrangère (CAEFI), la Fédération caritative de Chine (CCF), l’Association de recherche sur l’économie privée de Chine et le journal China Enterprise News.

Le président de la CAEFI a salué le rôle des entreprises dont une partie du capital est détenu par les étrangers dans la promotion des principes de la RSE en Chine.

“Ces sociétés sont à la fois des bénéficiaires et des contributrices au développement économique de la Chine”, a-t-il estimé.

Selon Fan Baojun, président de la CCF, les entreprises sont devenus les principaux donateurs en Chine et leur contribution augmente chaque année.

Il a révélé que les entreprises chinoises donnaient de 200 millions à 300 millions de yuans (29 millions à 44 millions de dollars) à la CCF au début des années 1990, mais que ce chiffre atteignait maintenant un milliard de yuans.

En 2008, lorsqu’un puissant séisme a fait plus de 80 000 morts dans la province du Sichuan dans le sud-ouest de la Chine, les dons des entreprises ont dépassé 4 milliards de yuans. L’année dernière, ces dernières ont encore fait don de 4,6 milliards de yuans aux sinistrés du séisme alors même qu’il n’y avait pas eu de sollicitation.

Yuji Kiyokawa, président de l’Association économique Japon-Chine, a proposé aux sociétés chinoises de partager leurs expériences en matière de la RSE avec les entreprises japonaises pour parvenir à des résultats éthiques et financiers.

Lors de cette rencontre, les participants ont encore discuté de récents incidents concernant la conduite des entreprises, dont les plusieurs cas de suicides enregistrés chez Foxconn, un des plus grand fabricants des produits électroniques du monde.

Les participants ont demandé aux entreprises de prendre au sérieux le bien-être de leurs salariés.

La conférence a récompensé 62 entreprises pour leurs efforts en matière de la RSE.

« Précédent Suivant »