Nouvelles modifications concernant les visas pour la Chine !

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

Les conditions d’obtention de visas pour la Chine semblent avoir été durcies pour les Français !
En effet, le Ministère des Affaires étrangères de Chine, a donné de nouvelles instructions concernant les obtentions de visa aux titulaires de passeports français.

Ces instructions sont valables depuis le 10 mai 2010.

En effet, avant étaient demandées les conditions suivantes :

– formulaire à remplir
– photo
– réservation hotel (ou attestation TO)
– billet d’avion
– passeport

Sont maintenant à rajouter :

– une attestation d’assurance rapatriement valide durant le séjour
– un certificat de travail ou attestation de revenus (bulletin de salaire des 3 derniers mois) ou certificat des relations familiales.
(ce qui risque d’être plus délicat pour les gens qui travaillent en freelance)

De plus, depuis le 1er juin 2010, le Consulat de Chine ne délivre plus les demandes de visas en urgence. Comptez environ une semaine de jours ouvrables pour l’obtenir.

Par ailleurs, les demandes de visas pour la Chine continentale à partir de Hong-Kong sont également plus compliquées qu’avant !

Comptez maintenant environ 4 jours pour votre visa et ce dernier ne sera qu’avec une seule entrée.

La Semaine Française du 14 au 21 juin

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

A l’occasion de la semaine française, le Pavillon France a invité de nombreux artistes.

Les artistes présenteront des performances tout au long de la journée, concerts, spectacles de rues, cirque tzigane, orchestre de jazz, bandas, seront a l’honneur.

L’espace focus présente l’exposition des quatre plasticiens nominés du Prix Marcel Duchamp 2009.

Beilei

Chanteuse à l’identité internationale, représente la nouvelle génération d’artistes qui dessinent avec sa musique une nouvelle géographie et dépassent les frontières. Beilei interprète la chanson officielle des Mariages Romantiques au Pavillon France : “Le Plus Romantique des Mariages”.

Lions of Puxi

Les Lions of Puxi est un groupe de musique groove/funk/reggae et de chansons inattendues, paroles ou rap. Tantôt en anglais, parfois en français, et même… en chinois ! Très connu à Shanghai, avec la reprise de la chanson Englishman in New York de Sting, les Lions of Puxi créent « Shanghai de Faguo Ren » (Un Français à Shanghai). Ils ont déjà foulé les meilleures scènes de Chine et ont également participé à des premières parties en Asie.

Swing Dynasty

Swing Dynasty est un orchestre évolutif allant de 3 à 7 personnes créé à Shanghai en 2007. La formation reprend des standards de jazz ou de chanson française et définit son style musical de Jazz Manouche, Swing et Musette.

Banda du Sud-Ouest « Les Bundy’s »

La banda “Les Bundy’s” représente les valeurs du village de Lupiac dans le Gers avec dynamisme, envie et fierté. Reconnue et titrée à plusieurs reprises au Festival Européen des Bandas de Condom la banda joue tout au long de l’année une musique festive : variété française, musique latine, slave, disco et ska. Composée d’une trentaine de musiciens amateurs ce groupe fait preuve d’une cohésion totale et d’une joie de vivre facilement identifiable lors de ces prestations. La devise de ce groupe est de se faire plaisir tout en faisant plaisir au public concerné. Dans le Sud-Ouest de la France, la musique Banda est plus qu’une simple musique : c’est une véritable culture.

Cirque Romanès

Alexandre Romanès, le fils Bouglione, et sa tribu gitane installent leur chapiteau à taille humaine dans le Pavillon. Leur spectacle de cirque ne ressemble à aucun autre, digne d’une fête de famille chaleureuse et intimiste.

Ka Flambé

Les artistes du Ballet de Danse Ka Flambé réalisent des plus petits aux plus grands spectacles avec une joie de vivre sans égal ! Ils se produisent au niveau national et international avec pour but de faire découvrir leur art et leur culture antillaise.

Crève-Cœur et Potom le Jongleur

Une voix profonde, un instrument envoûtant au service de la chanson française d’hier et d’aujourd’hui. D’Aristide Bruant à Jacques Higelin, Crèvecœur interprète avec son orgue de barbarie un répertoire tantôt comique, tantôt tragique, où émotion et nostalgie sont toujours au rendez-vous. Pendant ce temps, Potom le clown jongleur dissipé et perturbateur prend plaisir à taquiner le musicien venu faire sa prestation…

Sprezzatura

Sébastien Fournier chante dès l’âge de 10 ans à la Maîtrise de la Primatiale de Lyon. Sa rencontre avec Henri Ledroit le pousse à développer sa voix de Contre-Ténor. Il étudie le chant à Lyon et se spécialise en Musique Ancienne à la Guildhall School of Music and Drama of London auprès de maîtres tels que Michael Chance, David Pollard, Laura Sarti …Il a participé à la création et l’enregistrement des « Vêpres Solennelles » de Rémi Gousseau. Il a aussi chanté dans des enregistrements d’oeuvres plus classiques : messes de Mozart, Haydn, Carmina Burana de Carl Orff, madrigaux de Monteverdi, oratorios, cantates et motets de Bach, Händel, Vivaldi, Byrd, Gibbons…En 1998, il crée l’ensemble de musique baroque « Sprezzatura » dont le propos est la plus large diffusion possible d’innovations artistiques dans le respect de la tradition baroque..
Il prépare un nouvel enregistrement original d’Airs des castrats avec l’ensemble Sprezzatura pour 2011.

Douce France

Les chansons françaises, nées au cœur de notre « Douce France », ont fait le tour du monde. Ce spectacle mêlera, dans une histoire, ces refrains interprétés en direct par Nathalie Lhermitte, accompagnée par Aurélien Noël, des anecdotes historiques et insolites, et des images diffusées sur un grand écran qui, en quelque sorte, serviront de décor. Elles seront traitées de manière ultra moderne, avec des effets spéciaux, et présentées, sur l’écran, par le plus illustre des acteurs français dans le monde, le parrain du Pavillon Français de l’Exposition Universelle, Alain Delon. La traduction simultanée des textes et des chansons sera assurée sur des écrans.

Conférences organisées par le Consulat général de France et la COFRES dans l’auditorium du Pavillon France

Ajouté au 21/06/2010 par SHI Lei

L’âme des édi!ces réside dans leur capacité à accueillir ceux qui y séjournent mais également à les aider à penser et à réfléchir. L’ambition du Pavillon
France est non seulement de rendre heureux ses millions de visiteurs mais également d’éveiller leur curiosité et surtout d’aiguiser leur “appétit de
France”. Au nom de mon équipe, je suis donc particulièrement honoré de pouvoir accueillir dans ces lieux la quintessence de la science et de la pensée
françaises. Nul doute que les plantes du jardin vertical seront irriguées par cette somme d’énergie et de savoir que leur apporteront nos conférenciers
que je remercie au passage du fond du coeur. Grâce à eux, l’alliance du plaisir et de l’intelligence -une alchimie au demeurant très française- brillera sous
le ciel de Shanghai.

José Frèches
PDG de la COFRES, Commissaire Général de la France.

Pays de culture, la France est également une grande nation scienti!que qui entretient des relations étroites avec la Chine dans les domaines de la science
et de la technologie, comme l’illustre la diversité de nos programmes de coopération, notamment à Shanghai. L’Exposition universelle o”re l’occasion
unique de valoriser ces programmes dans le cadre prestigieux du Pavillon de la France et au-delà, en partenariat avec les institutions et établissements
chinois concernés. Colloques universitaires, rencontres scienti!ques – y compris dans le domaine des sciences humaines – conférences données par des
personnalités de premier rang, dont plusieurs prix Nobel et Académiciens, le tout en français et en chinois, constituent la trame d’un programme particulièrement
ambitieux conçu à la fois comme une vitrine scienti!que de la France à Shanghai et un pont entre les chercheurs et les universitaires français
et chinois invités pour l’occasion à confronter et échanger la richesse de leurs savoirs.

Thierry MATHOU
Consul Général de France à Shanghai

Révélation au public d’une "partie du crâne de Bouddha" dans un temple de Nanjing

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Des moines bouddhistes et des archéologues chinois ont révélé samedi ce qu’ils croient être une partie du crâne de Sakyamuni, fondadeur du bouddhisme, dans la province orientale du Jiangsu.

L’objet, sorti pour la première fois d’un petit cercueil en or niché dans un autre d’argent, samedi matin à 09h00, est un bout de l’os pariétal du Bouddha, a indiqué maître Chuan Yin, président de l’Association des Bouddhistes de Chine.

Il n’a donné aucun autre détail sur cette découverte faite dans le temple Qixia de Nanjing, chef-lieu de la province du Jiangsu.

Une conférence de presse de l’association sera organisée samedi après-midi.

Un haut dirigeant chinois met l’accent sur la protection du patrimoine culturel

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Li Changchun, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a souligné, dans un article publié samedi dans le Quotidien du Peuple, l’importance de protéger le patrimoine culturel chinois, à l’occasion de la 5ème Journée du patrimoine national.

Il a demandé à ce que les efforts de protection de l’environnement aillent de pair avec la préservation du patrimoine.

Les citoyens, en particulier les jeunes, doivent se munir de meilleurs connaissances sur la protection du patrimoine, par des programmes d’éducation et des visites sur les sites historiques, a-t-il poursuivi.

“Cela aidera à augmenter la conscience du peuple pour l’unité des groupes ethniques et le patriotisme”, a-t-il ajouté.

Davantage de fonds gouvernementaux doivent aller vers les musées publics, les projets de préservation des sites historiques et les programmes d’exposition du patrimoine, et de plus en plus de musées, de mémoriaux et de salons d’exposition doivent ouvrir gratuitement leurs portes au public, a-t-il exhorté.

Il a suggéré que les technologies numériques soient largement adoptées en vue de préserver et exposer le patrimoine culturel, afin de permettre aux habitants des régions rurales éloignées de mieux connaître le patrimoine national via Internet.

La Chine fait encore face à de nombreux défis pour la préservation du patrimoine culturel, malgré l’adoption de lois et règlements en la matière, a-t-il affirmé.

“La protection et la promotion du patrimoine culturel sont importantes pour le développement d’ensemble de la Chine, pour l’unité ethnique et la stabilité sociale, mais encore plus pour l’augmentation du “soft power” du pays”, a-t-il conclu.

Chine : excavation du mausolée d’un seigneur de la guerre légendaire

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

La Télévision centrale de Chine (CCTV) a commencé à émettre en direct des fouilles du mausolée du général Cao Cao, un seigneur de la guerre légendaire chinois de la période des Trois Royaumes, vendredi matin à l’occasion de la Journée nationale du patrimoine culturel.

Ce programme a été émis à partir de 9h00 sur la CCTV et a duré trois heures.

La découverte de la tombe a été confirmée dans la nuit de jeudi à vendredi par l’Administration nationale du Patrimoine culturel, qui l’a classée parmi les dix plus grandes découvertes archéologiques faites en Chine en 2009. La province du Henan, où le mausolée a été découvert, avait annoncé la nouvelle en décembre dernier.

“Cette déclaration montre que les académiciens chinois ont généralement admis l’authenticité du mausolée de Cao Cao à Anyang (dans la province centrale du Henan), bien qu’il y ait encore beaucoup de mythes derrière ce personnage légendaire”, a estimé Sun Yingmin, directeur adjoint du bureau provincial du patrimoine culturel.

La tombe se situe à proximité du fleuve Jaune dans la ville d’Anyang où Cao Cao a régné sur le royaume Wei de 208 à 220. Il est décédé à l’âge de 65 ans.

Les exploits de Cao Cao ont été immortalisés et décrits dans un livre historique du 14è siècle intitulé “L’Histoire des Trois Royaumes”, considéré comme l’une des oeuvres littéraires les plus importantes en Chine. Ce personnage est souvent interprété comme un intellectuel mais aussi comme un ambitieux intriguant dans les oeuvres d’art chinoises.

Ouverture du Festival international du film de Shanghaï

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

La 13ème édition du Festival international du film de Shanghaï a ouvert ses portes. Plus de 300 stars du cinéma et célébrités ont défilé sur le tapis rouge pour assister à la cérémonie d’ouverture.

Shanghaï a accueilli un grand nombre de célébrités parmi lesquelles Gong Li, l’idole hollywoodienne John Cuzack, l’actrice sud-coréenne Lee Da-Hae et le lauréat des oscars Adrian Brody.

Pour nombre d’entre eux c’est un voyage très exitant.

Claire Danes

Actrice

“C’est la première fois que je viens en Chine, à Shanghaï. Nous sommes arrivés hier et jusqu’à présent nous avons une expérience incroyable. C’est impressionnant et la nourriture est incroyable. Je suis heureuse d’être ici. Merci de nous avoir invités.”

Le défilé sur le tapis rouge offre une occasion en or aux participants de faire connaître leurs films.

Lee-Hom Wong

Musicien Pop

“C’est un nouveau film, une nouvelle expérience pour moi. C’est la première fois que je réalisais un film, et j’espère vraiment que le public aimera.”

Cette année, le Festival a battu un nouveau record avec plus de 2 mille 3 cents entrées de 81 pays et régions en compétition dans plusieurs catégories. Seize films sont en compétition pour le Golden Goblet Award. D’autres grandes activités seront organisées tout au long du festival de huit jours comme un marché du cinéma, le China film pitch and catch, un forum et un panorama international

Retour du président chinois Hu Jintao à Beijing après une visite en Asie centrale

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Le président chinois Hu Jintao a clôturé sa tournée samedi en Asie centrale après s’être rendu en Ouzbékistan et au Kazakhzstan, et avoir pris part au sommet de l’Organisation de coopération de Shangaï (OCS) à Tachkent, la capitale ouzbeke.

M. Hu a débuté sa visite mercredi à Tachkent, où il échangé avec son homologue ouzbek Islam Karimov sur l’état actuel et les perspectives pour les relations bilatérales ainsi que sur des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Les deux dirigeants ont signé une déclaration conjointe pour renforcer le partenariat d’amitié et de coopération entre la Chine et l’Ouzbékistan.

M. Hu et d’autres dirgeants de l’OCS se sont rencontrés vendredi à Tachkent dans le cadre du sommet annuel de l’organisation. Ils ont discuté des stratégies pour la sauvegarde de la sécurité et de la stabilité ainsi que de la coopération pratique dans la région.

Le président chinois a prononcé un important discours au cours du sommet, appelant à l’approfondissement de la coopération pragmatique entre les membres de l’OCS et à la sauvegarde de la paix et de la stabilité dans la région. Il a également présenté une série de propositions pour l’intensification de la coopération à l’intérieur du cadre de l’OCS.

Créée en 2001, l’OCS regroupe la Chine, la Russie, le Kazakhzstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. La Mongolie, l’Inde, le Pakistan et l’Iran sont des observateurs auprès de l’organisation.

De Tachkent, M. Hu s’est rendu à Astana. Il s’agissait de sa seconde visite au Kazakhzstan en six mois. Il avait effectué une visite de travail dans le pays d’Asie centrale en décembre dernier.

A Astana, M. Hu et son homologue kazakh, Noursoultan Nazarbaiev, ont discuté des moyens pour faire avancer les relations sino- kakzakh et le renforcement de la coopération pratique. Ils ont également échangé sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Les analystes politiques estiment que la visite de Hu en Asie centrale est propice non seulement à la promotion d’un développement durable, sain et stable de l’OCS, mais aussi au renforcement des liens entre la Chine, l’Ouzbékistan et le Kazakhzstan.

Discussions sur l’ECFA entre la partie continentale de Chine et Taiwan

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

Plusieurs experts de la partie continentale de Chine et de Taiwan ont entamé dimanche un 3e round de discussions à Beijing, afin de paver le chemin pour des accords visant à stimuler les relations économiques entre les deux rives du détroit de Taiwan.

Seront abordés lors de ces négociations le contenu principal de l’Accord-cadre de coopération économique (Economic Cooperation Framework Agreement, ECFA), ainsi que le commerce des marchandises et des services dans le cadre du “projet de récolte précoce”.

L’ECFA a pour objectif de normaliser les relations économiques entre les deux rives du détroit et de rapprocher davantage ces deux économies.

La première série de discussions a eu lieu en janvier 2010 à Beijing, et la 2e série s’est déroulée à Taipei.

Fan Liqing, porte-parole du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat, a indiqué samedi lors d’une conférence de presse que des progrès remarquables avaient été obtenus lors des négociations, proches de se conclure.

Les deux parties vont s’associer pour achever l’ECFA en juin, avait déclaré en mars Yang Yi, également porte-parole du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat.

Chiang Pin-kung, président de la Fondation des Echanges entre les deux rives du détroit (Taiwan’s Straits Exchange Foundation, SEF), basée à Taiwan, a indiqué le 2 avril que la SEF souhaitait également la signature de l’ECFA d’ici la fin juin.

Plusieurs experts de la partie continentale de Chine et de Taiwan ont entamé dimanche un 3e round de discussions à Beijing, afin de paver le chemin pour des accords visant à stimuler les relations économiques entre les deux rives du détroit de Taiwan.

Seront abordés lors de ces négociations le contenu principal de l’Accord-cadre de coopération économique (Economic Cooperation Framework Agreement, ECFA), ainsi que le commerce des marchandises et des services dans le cadre du “projet de récolte précoce”.

L’ECFA a pour objectif de normaliser les relations économiques entre les deux rives du détroit et de rapprocher davantage ces deux économies.

La première série de discussions a eu lieu en janvier 2010 à Beijing, et la 2e série s’est déroulée à Taipei.

Fan Liqing, porte-parole du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat, a indiqué samedi lors d’une conférence de presse que des progrès remarquables avaient été obtenus lors des négociations, proches de se conclure.

Les deux parties vont s’associer pour achever l’ECFA en juin, avait déclaré en mars Yang Yi, également porte-parole du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat.

Chiang Pin-kung, président de la Fondation des Echanges entre les deux rives du détroit (Taiwan’s Straits Exchange Foundation, SEF), basée à Taiwan, a indiqué le 2 avril que la SEF souhaitait également la signature de l’ECFA d’ici la fin juin.

Mondial : lutte contre les paris en ligne en Chine

Ajouté au 18/06/2010 par SHI Lei

La police chinoise a lancé une campagne nationale de lutte contre les paris en ligne sur les matchs de football, à l’occasion de la Coupe du Monde qui vient d’ouvrir en Afrique du Sud.

Une centaine de personnes ont été arrêtées pour avoir participé à des paris sur les matchs du Mondial, avec plus de 10 milliards de yuans (1,47 milliard de dollars) en jeu pour une seule affaire dans la ville de Yuyao, dans la province orientale du Zhejiang, a annoncé Dong Xiaowei, chef adjoint du bureau provincial de la sécurité publique.

Quelque 70 groupes impliqués dans des paris en ligne ont été dissous depuis le début de l’année, et plus de 300 personnes ont été arrêtées.

Des affaires similaires ont été rapportées dans les villes de Beijing et Chongqing, et dans les provinces du Shaanxi, du Fujian et du Shandong.

Selon le ministère chinois de la Sécurité publique, il y a environ 2 000 sites Internet chinois et inscrits à l’étranger pour des paris sur les matchs de football en Chine, dont certains comptent jusqu’à un million de membres.

Tous les jeux d’argent sont interdits dans la partie continentale de Chine.

La police chinoise a lancé une campagne nationale de lutte contre les paris en ligne sur les matchs de football, à l’occasion de la Coupe du Monde qui vient d’ouvrir en Afrique du Sud.

Une centaine de personnes ont été arrêtées pour avoir participé à des paris sur les matchs du Mondial, avec plus de 10 milliards de yuans (1,47 milliard de dollars) en jeu pour une seule affaire dans la ville de Yuyao, dans la province orientale du Zhejiang, a annoncé Dong Xiaowei, chef adjoint du bureau provincial de la sécurité publique.

Quelque 70 groupes impliqués dans des paris en ligne ont été dissous depuis le début de l’année, et plus de 300 personnes ont été arrêtées.

Des affaires similaires ont été rapportées dans les villes de Beijing et Chongqing, et dans les provinces du Shaanxi, du Fujian et du Shandong.

Selon le ministère chinois de la Sécurité publique, il y a environ 2 000 sites Internet chinois et inscrits à l’étranger pour des paris sur les matchs de football en Chine, dont certains comptent jusqu’à un million de membres.

Tous les jeux d’argent sont interdits dans la partie continentale de Chine.

« Précédent Suivant »