Réunion d’information « Modernisation de la fiscalité en Chine : vers plus de sécurité ? »

Ajouté au 25/05/2010 par SHI Lei

Le Comité France-Chine a organisé le mercredi 14 avril 2010 de 8h30 à 10h30 au siège du Medef une réunion d’information sur :

Modernisation de la fiscalité en Chine : vers plus de sécurité ?

Jens Ewert, Associé du Cabinet Deloitte, responsable de la coordination des services en Asie Pacifique, Jordi Bonabosch, fiscaliste du Cabinet Taj, tous deux basés à Shanghai et Wai Lin Ng, Associée du Cabinet Taj nous ont présenté, autour de témoignages d’entreprises, l’évolution de la règlementation fiscale en Chine en droit et en fait depuis la dernière grande réforme de 2008.

Leurs interventions rappelaient les grands apports de la réforme 2008 qui a modernisé le système fiscal en Chine, en permettant à la Chine d’adopter des standards et concepts fiscaux occidentaux depuis deux ans (sous-capitalisation, établissements stables, TVA, etc.) et l’état de la renégociation des conventions fiscales (Hong-Kong, Singapour, Ile Maurice, Barbades…).

Sur la base des témoignages des entreprises présentes, les intervenants ont analysé si cette modernisation du système se traduit ou non par une plus grande sécurité fiscale pour les investisseurs étrangers en Chine, en étudiant les différents critères suivants :

– Attraction du profit imposable en Chine.

– Renforcement du contrôle des flux : formalités à accomplir en cas de versement de fonds vers l’étranger

– Niveau d’interprétation des règles par les administrations locales (province / région)

Les problématiques des sociétés de service en Chine

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

Le Comité France-Chine organise une réunion d’experts à experts le mercredi 2 juin 2010 de 17h30 à 19h00 au Cabinet d’avocats Jones Day sur :

LES PROBLEMATIQUES DES SOCIETES DE SERVICE EN CHINE

Fiscalité applicable (problématique de la Business Tax)

Politique de recrutement et de fidélisation des jeunes collaborateurs français et chinois en Chine

Meilleures pratiques anti-corruption en Chine

Cette réunion s’adresse aux représentants de cabinets d’avocats, experts comptables, sociétés de conseils et consultants, accompagnés ou non du correspondant habituel du Comité France Chine.Il s’agit d’une réunion entre experts connaissant déjà le sujet, et souhaitant discuter de problématiques spécifiques entre homologues.

Cette Réunion d’experts à experts sera suivie d’un cocktail organisé de 19h00 à 20h30 chez un de nos membres, le Cabinet d’avocats Jones Day, qui sera l’occasion d’un networking avec des représentants d’entreprises chinoises et des fonds d’investissement chinois et des entreprises étrangères impliquées en Chine.

Ce cocktail aura lieu à l’hôtel de Talleyrand-Périgord, immeuble historique où fut élaboré en 1947 le fameux Plan Marshall qui a contribué à la rénovation de l’Europe après la Seconde Guerre Mondiale. Vous aurez la possibilité, durant le cocktail, de visiter librement cet hôtel particulier datant du milieu du XVIIIe siècle dans l’esprit de l’ordonnancement symétrique de la future place de la Concorde voulue par l’architecte Gabriel.

Ouverture du premier musée d’art occidental virtuel en Chine

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

Le premier musée d’art occidental virtuel de Chine a ouvert ses portes le 19 mai à Wuxi, dans la province du Jiangsu. Le musée, qui se compose de six zones d’exposition, présente aux visiteurs l’histoire, les écoles, les représentants et les oeuvres classiques de quatre domaines artistiques d’Occident, à savoir l’architecture, la peintre, la sculpture et la musique. Une trentaine de technologies sont employées dans le musée pour encourager la participation des visiteurs.

Tournée de l’exposition des estampes du Musée du Louvre dans la partie continentale de Chine

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

La tournée de l’exposition des estampes du Musée du Louvre a été bien accueillie à Hong Kong, Macao et Taiwan. L’exposition poursuit depuis le 18 mai son voyage dans la partie continentale de la Chine, avec une première étape à Chongqing, dans l’ouest du pays.

Les 94 oeuvres sélectionnées parmi les chefs-d’oeuvre réunis par le Musée du Louvre sont fabriquées dans son atelier d’impression d’estampes.

Les intervalles entre les bus de l’Expo peut-être allongés

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

Les autorités des transports envisagent d’allonger les intervalles entre les bus de l’Expo Universelle pour transporter plus de personnes dans chacun d’entre eux et éviter le gaspillage.

La Chine et les Etats-Unis se préparent pour le 2e cycle du dialogue stratégique et économique

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

BEIJING, 27 avril (Xinhua) — La Chine et les Etats-Unis ont décidé d’organiser un nouveau cycle de discussions sur les droits de l’Homme les 13 et 14 mai, a déclaré mardi Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Des responsables du ministère chinois des Affaires étrangères et du département d’Etat des Etats-Unis échangeront des points de vues sur des questions d’intérêt commun, a indiqué Jiang Yu lors d’une conférence de presse.

En novembre 2009, lors de la visite en Chine du président américain Barack Obama, les deux parties avaient convenu d’organiser, fin février 2010 à Washington, le prochain cycle de dialogue sur les droits de l’Homme mais cette rencontre a été reportée à cause des ventes d’armes à Taiwan par les Etats-Unis et de la rencontre entre Obama et le dalaï lama au début de cette année.

La porte-parole a également annoncé que le deuxième cycle du dialogue stratégique et économique entre la Chine et les Etats-Unis aurait lieu, fin mai, à Beijing. A cette occasion, les deux parties discuteront de questions stratégiques, générales et à long terme d’intérêt commun afin d’améliorer leur compréhention et confiance mutuelles et de promouvoir leur coopération.

La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton viendra en Chine pour assister au dialogue, a ajouté Jiang Yu.

Les entrepreneurs chinois pensent à plus long terme pour les investissmements à l’étranger

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

Les investisseurs chinois ne devraient pas dépenser de grosses sommes sur les marchés étrangers à court terme, malgré la reprise de l’environnement global des investissements.

Cette conclusion a été rendue par le Conseil chinois pour le Développement du Commerce international (CCDCI) dans un rapport qui devrait être publié mardi, rapporte le China Daily.

Le journal a cité le rapport du CCDCI, rapportant que 26 % des entrepreneurs interviewés avaient le projet d’investir à l’étranger d’ici un an, tandis que 30 % n’avaient aucun projet d’investissements.

Leur perspective est plus optimiste à moyen terme, avec 61 % des entreprises déclarant qu’elles augmenteraient leurs investissements à l’étranger durant les deux à cinq prochaines années.

Cependant, le volume des investissements ne devrait pas être important, avec 33 % affirmant prévoir injecter des fonds d’une valeur inférieure à un million de dollars à moyen terme, et 36 % ayant le projet d’investir entre un million et cinq millions de dollars.

Malgré la crise financière mondiale, les investissements directs chinois à l’étranger dans les secteurs non-financiers ont augmenté de 6,5 % sur une base annuelle, pour atteindre 43,3 milliards de dollars en 2009.

Séisme au Qinghai : efforts renforcés pour prévenir les épidémies

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

Le personnel médical et les experts de contrôle des épidémies ont intensifié leurs efforts afin d’éviter tout risque d’épidémie à Yushu, frappé le 14 avril par un puissant séisme dans la province du Qinghai, a déclaré vendredi Liang Wannian, directeur du Bureau d’urgence du ministère de la Santé.

La SAIC Encourage les Investissements Etrangers en Chine

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

13 mai – L’Administration d’Etat de l’Industrie et du Commerce (SAIC) a publié un avis aujourd’hui pour encourager les investissements étrangers en Chine et améliorer le climat d’investissement vers les entreprises à capitaux étrangers.

L’avis encourage les entreprises à capitaux étrangers à rejoindre un groupe étranger, et permet aux sociétés mères et à leurs filiales d’utiliser le terme “groupe” dans le titre de l’entreprise. Il soutient également les entreprises étrangères qui souhaitent transférer des créances financières sur le capital social, sous réserve d’approbation par l’administration de change.

Les sociétés à capitaux 100% étrangers avec un capital social d’au moins 30 millions de RMB et dont les activités s’inscrivent dans le secteur des services ou des hautes-technologies sont désormais autorisées à utiliser le mot “Chine” dans le titre de leur entreprise. D’autres autorisations spéciales leurs sont accordées. Les entreprises à capitaux étrangers et leur branche de services autorisés peuvent directement demander aux autorités locales l’ouverture d’autres filiales d’exploitation.

Par ailleurs, l’avis encourage également les entreprises étrangères à établir des partenariats avec les entreprises chinoises pour optimiser la structure des capitaux étrangers, explorer les possibilités d’investissement en Chine centrale et de l’ouest, ainsi que renforcer la coopération avec les zones économiques frontalières.

Expo Shanghai 2010: Le Pavillon du Bangladesh

Ajouté au 24/05/2010 par SHI Lei

L’Exposition universelle de 2010 à Shanghai sera la première a avoir lieu dans un pays en développement. Officiellement connue sous le nom “Expo Shanghai 2010?elle durera 184 jours et fournira à la Chine une occasion de montrer sa croissance économique remarquable. L’exposition donnera également aux pays étrangers et aux entreprises une occasion de développer des partenariats économiques avec la Chine et les entreprises chinoises. Cet article est le quinzième de notre série spéciale sur l’expo, de pavillons de pays au développement du commerce. Dans cet article, nous nous penchons sur le Pavillon du Bangladesh.

Par Peter Higgins

7 mai – Le Bangladesh est le 188ème pays à avoir signé et rejoint l’Expo 2010 de Shanghai. Son pavillon commun avec d’autres pays d’Asie mesure 324 mètres carrés et a pour thème «Esprit et Croissance du Bengale doré ».

La conception du pavillon amalgame la tradition et l’avenir au sein de la nation. A l’intérieur, des photos des nouvelles zones urbaines et des modèles de l’architecture traditionnelle du Bangladesh sont exposés. L’entrée est ornée de motifs colorés d’Asie du Sud. Les visiteurs peuvent également goûter aux aliments traditionnels du Bangladesh sur le stand de restauration.

Lors de la cérémonie de participation à l’expo, en mars 2009, Feroz Ahmed, secrétaire du Ministère du Commerce du Bangladesh, a déclaré: «La Chine est notre ami et l’un de nos principaux partenaires commerciaux. Nous espérons que grâce à [notre] participation les relations bilatérales et les échanges entre nos deux pays, ainsi qu’avec d’autres, en seront renforcés. ”

La Chine et le Bangladesh partagent des liens diplomatiques et économiques. L’Asie du Sud a une importance stratégique croissante pour la Chine, et une relation plus étroite avec le gouvernement du Bangladesh représente un contrepied important à l’influence indienne dans cette région. Selon la Fondation Jamestown, une grande partie de l’équipement utilisé par la marine militaire et l’armée de l’air du Bangladesh est fournie par la Chine. D’un point-de-vue économique, les deux nations renforcent en permanence leurs relations par des accords commerciaux et des projets d’infrastructures communs comme l’autoroute Kunming. Cette voie de 900 kilomètres de long passant par le Myanmar reliera Chittagong à l’est du Bangladesh, à Kunming, capitale de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine.

Avec une population de plus de 162 millions de personnes, le Bangladesh est le septième pays le plus peuplé du monde. Toutefois, il se classe 55e sur la liste 2009 du PIB par habitant, établie par le Fonds Monétaire International, avec un PIB par habitant de seulement 573 $ US. Le Bangladesh espère que le renforcement des liens politiques et économiques avec la Chine contribuera à la croissance de son économie. Comme beaucoup d’autres nations, il espère que sa participation à l’Expo 2010 lui permettra d’atteindre ses objectifs.

« Précédent Suivant »