Livre blanc : la Chine attache une grande importance à la construction d’infrastructures en Afrique

Ajouté au 27/12/2010 par SHI Lei

La Chine s’engage à augmenter ses prêts à destination des pays africains en faveur de construction d’infrastructures, indique le Livre blanc, publié jeudi pour la première fois par le gouvernement chinois sur la coopération économique et commerciale sino-africaine.

Selon le Livre blanc, entre 2007 et 2009, la Chine a déjà offert 5 milliards de dollars de prêts à taux préférentiels et de crédit préférentiels à l’exportation, et promis 10 milliards de dollars pour la période 2010-2012.

Les prêts seront utilisés pour financer des grands projets, notamment l’aéroport à Maurice, des logements au Malabo, en Guinée équatoriale et la station hydrolique Bui au Ghana, indique le Livre blanc.

La Chine attache une grande importance à la construction d’infrastructures, qu’elle considère comme un aspect important de la coopération économique et commerciale avec l’Afrique.

La Chine soutient ses entreprises et les encourage à participer à la construction d’infrastructures dans les pays africains, en demandant à celle-ci de finir les projets avec la qualité garantie et sur la base du respect des contrats.

Fin 2009, la Chine avait apporté son assistance à la construction de plus de 500 projets d’infrastructures en Afrique.

Les projets tels que le chemin de fer Tanzanie-Zambie, d’une longueur de 1 860 km, construit dans les années 1970, le Centre de conférence international du Caire, l’autoroute Belet Uen-Burao en Somalie et le Port de l’Amitié en Mauritanie. Tous ces projets sont révélateurs du rôle de la Chine dans le développement des infrastructures des pays africains.

Pour aider l’Afrique à améliorer ses infrastructures, le gouvernement chinois a offert un grand nombre de prêt à taux préférentiel et encouragé ses institutions financières à élargir le volume de leurs prêts en Afrique, indique le Livre blanc.