Allocution du Consul Général de France à Chengdu : réunion de lancement du projet de l’AFD de développement du carbone rural au Yunnan et au Sichuan

Ajouté au 27/12/2010 par SHI Lei

Allocution du Consul Général de France à Chengdu, le 18 décembre 2010.

Je suis très heureux de participer ce matin à vos côtés à cette cérémonie, qui me parait importante pour plusieurs raisons majeures. Elle est tout d’abord consacrée au lancement d’un nouveau programme emblématique de la coopération franco-chinoise…

Messieurs les directeurs généraux du Ministère de la science et de la technologie et de son agence Acca21,

Monsieur le représentant de la NDRC et de l’administration nationale des forêts,

Monsieur le directeur du département de la science et de la technologie de la province du Sichuan,

Mesdames et Messieurs les experts,

Je suis très heureux de participer ce matin à vos côtés à cette cérémonie, qui me parait importante pour plusieurs raisons majeures.

Elle est tout d’abord consacrée au lancement d’un nouveau programme emblématique de la coopération franco-chinoise, dans le domaine du climat et dédié au développement rural durable et à la promotion des crédits carbone ruraux en particulier.

Il s’agit ensuite d’un programme conforme en tous points, il y en a six pour être précis, aux engagements de la Déclaration conjointe franco-chinoise de 2007 sur le développement durable.

Elle se tient un mois seulement après la signature de la convention ACCA21/FFEM lors de la visite d’Etat à Paris du Président Hu Jintao. C’est le signe du très grand dynamisme des partenaires franco-chinois dans une coopération qui se développe et qui se renforce puisque ce programme s’inscrit dans le prolongement d’un programme FFEM/ACCA21/AFD, aujourd’hui achevé, d’appui à la création de centres MDP en Chine, qui a d’ailleurs démarré lui aussi dans le sud-ouest de la Chine.

Cette cérémonie est enfin pertinente car elle est construite autour du principe central d’échanges et de dissémination. Je me félicite à cet égard de la présence de nombreuses provinces et experts.

L’objectif principal de cette coopération, la dissémination au plus grand nombre, est ainsi aujourd’hui parfaitement bien illustré. Nous espérons accroître ces échanges dans les mois à venir, y compris en direction d’autres pays, dont l’Afrique, en mettant en valeur les résultats et les expériences développés en Chine.

Ce programme se propose de travailler sur un triple enjeu, le climat, l’énergie rurale (le biogaz) et la lutte contre la pauvreté et s’intéressera à développer de nouvelles méthodologies permettant de renforcer la place des projets de séquestration biologique du CO2 (en particulier la forêt et l’agro-écologique) et de méthanisation rurale sur les marchés carbone.

En tant que Consul Général de France à Chengdu, je me félicite de ce programme-pilote développé dans la circonscription, au Yunnan et au Sichuan, dans un premier temps. Je suis heureux de rappeler le dynamisme de la coopération franco-chinoise dans ces deux provinces, en particulier sur la thématique du développement durable et de vous confirmer le soutien des autorités françaises à ce programme de coopération sino-français.

Je souhaite de fructueux échanges à notre rencontre et une dissémination rapide et large des prochains résultats vers le plus grand nombre, au bénéfice de la lutte contre le changement climatique.

Je vous remercie de votre attention./.