L’histoire des filières médicales francophones en Chine

Ajouté au 20/12/2010 par SHI Lei

La coopération franco-chinoise universitaire dans le domaine de la santé connaît depuis plusieurs années un fort dynamisme. Il existe en Chine quatre filières francophones dans les villes de Shanghai, Wuhan, Chongqing et Kunming.

Chacune appartient à une Faculté de médecine chinoise, en lien avec un hôpital local. Les filières sont subventionnées par les pouvoirs publics chinois et par le Ministère des affaires étrangères français, ainsi que par le réseau hospitalier français. 25 universités et 19 centres hospitaliers universitaires (CHU) participent désormais à ce réseau.

La coopération entre la Faculté de médecine de l’université Jiaotong (Shanghai) et ses partenaires français a été restructurée en 1997. Néanmoins les liens entre ces institutions sont anciens puisque dès 1911, les Jésuites fondent une école de médecine au sein de la concession française qui forme le berceau de l’université francophone Aurore. Enfin, un centre de formation médicale a été créé en 2007. Une trentaine d’étudiants chinois y sont recrutés chaque année pour la formation médicale francophone de sept ans. Plus de 400 étudiants ont déjà suivi ce cursus. De plus, la Faculté de médecine reçoit 15 étudiants français par an.

Plus de 200 médecins francophones ont été formés dans ce cadre depuis 2000, au français mais aussi en français, puisque la formation prévoit des enseignements en français tout au long du cursus universitaire. L’année 1998 a également vu la naissance de la collaboration entre l’hôpital Zhongnan, le Collège médical de l’université de Wuhan et la Faculté de Médecine et le CHU de Nancy. 65 médecins francophones ont été formés dans ce cadre depuis 2001 et 140 sont en formation, au français mais aussi en français. Outre des enseignements en français, la formation prévoit en effet la possibilité d’effectuer un stage au CHU de Nancy, voire de soutenir sa thèse à l’université Henri Poincaré.

L’université de médecine de Chongqing a commencé à former ses enseignants et médecins en activité au français en 2000. Les cours destinés aux étudiants de médecine ont débuté en 2007, et plus de 200 étudiants ont déjà été formés. En outre, l’université de Chongqing a accueilli plusieurs étudiants français.

L’enseignement du français à Kunming a commencé dans les années 40. Depuis 1996, l’Université de médecine de Kunming recrute chaque année 20 étudiants qui apprendront le français pendant les 5 années de leur formation. Au total, plus de 1000 étudiants chinois sont devenus francophones dans la capitale du Yunnan depuis 1979.