Allocution du Consul Général de France à Chengdu : cérémonie pour l’installation de « Sichuan Services Aero-Engine Maintenance Company »

Ajouté au 20/12/2010 par SHI Lei

Cérémonie organisée par Air China et CFM International, Aéroport de Chengdu-Shuangliu, le 16 Décembre à 14h30

Monsieur le représentant du gouvernement de la province du Sichuan

Monsieur le premier vice-président d’Air China (M. He Li)

Monsieur l’administrateur régional (sud ouest) de la CAAC

Monsieur le président de CFM International (M. Eric Bachelet)

Monsieur le président de la SNECMA (M. Petitcolin)

Monsieur le directeur général de GE Aviation Services (M. Millaem)

Monsieur le directeur général de SSAEMC (M. Jean-Louis Sauvetre)

Mesdames et Messieurs,

C’est un grand honneur pour moi de représenter le gouvernement français et de vous rencontrer aujourd’hui à l’occasion de cette cérémonie.

La France et la Chine ont, dans le domaine de l’aéronautique, une histoire très particulière parce qu’elle donne à nos deux pays la possibilité de développer ensemble une industrie de très haute technologie dont les acteurs mondiaux sont et resteront peu nombreux. C’est ce que nos dirigeants ont voulu faire en établissant dans plusieurs domaines des « partenariats industriels structurants », fondés sur le respect du principe du bénéfice réciproque et du développement commun. Ces partenariats industriels constituent la partie la plus importante de la coopération bilatérale franco-chinoise.

Dans le domaine aéronautique, celle-ci a déjà recueilli des résultats très positifs et aussi spectaculaires que la chaine d’assemblage de l’Airbus A320 à Tianjin, la participation de Safran au programme aéronautique chinois C919, ou encore la mise au point de l’hélicoptère multimissions à usage civil (Eurocopter 175/Z15).

Je voudrais donc saluer très chaleureusement la coopération fructueuse entre Air China, la SNECMA, le groupe SAFRAN et CFM International, qui unissent leurs efforts depuis juillet 1999, date de la création de la première co-entreprise ici sur l’aéroport international de Chengdu-Shuangliu pour offrir le meilleur service aux compagnies aériennes, principalement chinoises mais aussi étrangères pour la maintenance de leurs moteurs.

Il est important de rappeler ici que le moteur CFM-56 dans ses différentes versions est le moteur d’avion le plus vendu dans le monde, avec plus de 21 000 moteurs en service. Rappelons aussi, pour nous en féliciter, que la Chine a choisi le nouveau moteur de CFM, le leap-x, pour équiper son nouvel appareil C919.

Je me réjouis donc de ces très belles perspectives pour la nouvelle co-entreprise.

Je tiens à saluer l’entrée de CFM international au capital de « Sichuan Services Aero-Engine Maintenance Company ». A travers ce nouvel actionnaire, les compagnies aériennes disposeront ici sur l’aéroport de Chengdu d’une large gamme de services pour la maintenance et la réparation des moteurs CFM-56. Je souhaite un avenir brillant et plein de succès à cette nouvelle co-entreprise franco-chinoise. Je crois sincèrement que des coopérations de ce type entre acteurs majeurs de l’aéronautique favorisent une meilleure compréhension entre nos pays, et sont de nature à faciliter le développement de nos échanges en créant le climat de confiance nécessaire aux affaires.

Je vous remercie de votre attention./.