Raffarin et Copé en Chine : l’UMP cherche à développer les échanges avec le PCC

Ajouté au 07/12/2010 par SHI Lei

Le nouveau secrétaire général du parti français au pouvoir Jean-François Copé, a déclaré le 2 décembre à Beijng vouloir élargir les échanges avec le Parti communiste chinois (PCC), souhaitant “donner une nouvelle illustration de la relation entre la France et la Chine et un nouvel élan à la relation entre nos partis politiques”.

“Je suis en Chine pour proposer au bureau politique de l’Union pour un mouvement populaire (UMP, le parti majoritaire) de bâtir de nouvelles bases de coopération entre nos partis qui soient construites sur une base de très grande liberté de discussion de tous les sujets”, a indiqué M. Copé lors d’une conférence de presse à l’Institut des Affaires Etrangères du Peuple chinois.

Elu il y a seulement une quinzaine de jours, M.Copé a commencé le 1er décembre son premier voyage politique en Chine, accompagné de l’ancien Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin, qui est un visiteur régulier de la Chine qui effectue sa quatrième visite en Chine cette année.

“La première initiative diplomatique du secrétaire général de l’UMP montre bien la proximité de la question chinoise parmi les responsables français” , a déclaré M.Raffarin.

Pendant les deux premiers jours de leurs voyage, M.Copé et M. Raffarin ont rencontré deux membres du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, Li Changchun et Li Keqiang, qui est également vice-Premier ministre chinois.

Les deux partis ont échangé des points de vues sur les relations sino-françaises et se sont félicités des développements dans les relations entre les deux pays et entre les partis au pouvoir.

Le PCC accorde une grande importance au développement des relations coopératives et amicales avec l’UMP et souhaite renforcer la compréhension et la confiance mutuelles avec l’UMP, afin de contribuer de manière positive aux relations bilatérales et sino-européennes, a indiqué mercredi Li Keqiang.

“Il [Copé] est maintenant le secrétaire général de notre parti. J’ ai souhaité lui faire rencontrer mes amis chinois et un certain nombre de personnalités en Chine”, a déclaré Raffarin, qui est également vice-président de l’UMP.

Ce voyage, pour M.Raffarin, est une occasion de poursuivre les liens d”amitié entre la Chine et la France. “A l’ issue du voyage très réussi du président chinois Hu Jintao en France, voyage très important, très stratégique pour nos relations bilatérales Chine-France”, a souligné Raffarin.

Fondé par Jacques Chirac en 2002, l’UMP profite actuellement d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale et d’une majorité relative au Sénat.

Les deux hommes politiques français se rendront également à Chongqing, Hangzhou et Shanghai, et termineront leur visite en Chine le 5 décembre.