Il faut apprendre à écouter et à comprendre avant de dialoguer avec la Chine, dit M. Copé

Ajouté au 07/12/2010 par SHI Lei

« La Chine est un membre important de la communauté internationale et il n’y a aucun sujet tabou entre la France et la Chine. Mais il faut apprendre à écouter et à comprendre, avant d’entamer un dialogue avec la Chine », a dit Jean François Copé, secrétaire général de l’Union pour un Mouvement populaire (UMP), parti au pouvoir en France, le 2 décembre à Beijing.

Jean-Pierre Raffarin et Jean François Copé, actuellement en visite en Chine, ont donné jeudi soir une conférence de presse à Beijing. Répondant à un journaliste sur la politique chinoise du Président Sarkozy, M.Copé a dit : « Je soutiens tout à fait la politique chinoise du Président Sarkozy. Certes, les relations sino-française ont été au plus bas, notamment après la rencontre entre le Dalai Lama et M. Sarkozy en 2008, qui avait créé un malentendu entre les peuples des deux pays. »

« Jamais nous ne devrons oublier que les points communs entre la France et la Chine dépassent de loin les disparités des deux pays », a précisé M.Copé.

« Les relations franco-chinoises sont sans doute importantes et particulières. Et la visite en Chine du Président Sarkozy cette année et celle du Président Hu Jintao récemment ont ouvert un nouveau chapitre dans les relations bilatérales. Tout cela constitue une nouvelle opportunité pour nos deux pays », a dit M.Copé.

Jean François Copé a été élu secrétaire général de l’UMP le 17 novembre de cette année. M. Raffarin et lui effectuent ensemble une visite de 5 jours à Beijing, Chongqing, Hangzhou et à Shanghai, à partir du 1er décembre.

Quand un journaliste lui a demandé s’il se portera candidat aux élections présidentielles en France en 2017, M.Copé a dit qu’il ne convenait pas de parler de ce problème en ce moment. Mais il estime que « dans le futur les dirigeants pouvant travailler pour le mieux-être de la France seront certainement des hommes politiques maintenant des liens solides, profonds et durables avec la Chine ».