Signature d’accords entre la Cité interdite et le Louvre

Ajouté au 17/11/2010 par SHI Lei

Le 4 novembre, le président chinois Hu Jintao est arrivé à Paris pour une visite d’État en France, afin de promouvoir le développement stable et à long terme du partenariat stratégique global entre les deux pays.

Au cours des douze dernières heures, plusieurs accords coopératifs ont déjà été signés. Dans le domaine culturel notamment, le musée du Palais impérial (ou de la Cité interdite) a conclu des accords d’échanges avec le Louvre pour les cinq ans à venir.

Selon Li Ji, directeur adjoint permanent du musée pékinois, les projets concernent des expositions, la protection des vestiges et monuments historiques, et une communication approfondie.

« Le musée du Palais impérial et le Louvre sont les deux musées les plus fréquentés du monde. Afin de satisfaire nos visiteurs de plus en plus nombreux, nous souhaitons coopérer et protéger nos vestiges et monuments historiques », a-t-il déclaré.

Ceux qui voudraient voir La Joconde en Chine devront pourtant attendre. M. Li a souligné que « le plan est d’organiser des expositions mutuelles avec des œuvres renommées, mais généralement, des trésors comme La Joconde ne sortent pas de leur siège original. Les deux musées deviendront le symbole de l’héritage national ».

En septembre prochain, le musée du Palais Impérial organisera au Louvre la première exposition chinoise de haut niveau à l’étranger.