Les détails de la visite du président Hu Jintao en France

Ajouté au 17/11/2010 par SHI Lei

Quels cadeaux le président Sarkozy a-t-il offerts au président Hu ?

Le président chinois Hu Jintao a reçu lors de sa visite d’État en France de grands crus de Bordeaux. Son épouse a reçu un « grand parfum » dans un flacon en cristal de Baccarat, a-t-on appris de l’Élysée.

Les vins offerts à M. Hu ont des millésimes correspondant aux dates importantes de l’histoire de la Chine et de sa vie, par exemple 1942 (sa naissance), 1949 (établissement de la République populaire de Chine), 1964 (établissement des relations sino-françaises), 1978 (lancement de la politique de réforme de l’ancien président Deng Xiaoping), 2002 (élu secrétaire général du Comité central du PCC) et 2008 (Jeux olympiques de Beijing).

Le couple chinois a également offert des cadeaux au président français et à son épouse : un buste de Montesquieu sculpté par Yuan Xikun pour le président Sarkozy, et une broche en argent représentant une fleur de prunier pour Carla Bruni-Sarkozy.

Pour accueillir M. Hu à l’aéroport, la France a choisi une Renault Vel Satis.

Quelles automobiles la France a-t-elle utilisées pour servir cette visite ?

Les trois grandes marques automobiles françaises ont participé à la bonne opération de cette visite de cinquante-quatre heures. Selon des internautes chinois, il s’agissait d’une bonne publicité.

De son hôtel à l’Élysée, Hu Jintao a pris une Peugeot 607.
À son arrivée à Nice, M. Hu a été conduit par une Citroën C6.

Où a séjourné le président chinois ?

À Paris, le président Hu Jintao et sa suite sont descendus à l’Hôtel Four Seasons George V Paris. C’est un palace luxueux établi en 1928, situé près des Champs-Élysées, dans le 8e arrondissement de Paris. Il abrite l’un des meilleurs restaurants du monde avec « le Cinq ».

À Nice, la délégation chinoise a séjourné à l’Hôtel Negresco. C’est l’un des rares témoins de l’hôtellerie du début du XXe siècle. Ses façades suivent une trame néo-classique, avec une ornementation opulente quasi baroque.