Visite de Hu Jintao en France: le nucléaire et l’aviation espèrent de nouveaux contrats

Ajouté au 03/11/2010 par SHI Lei

La Chine et la France espèrent signer plusieurs documents de coopération dans l’énergie nucléaire civile ainsi que dans l’aviation, a déclaré jeudi Fu Ying, vice-ministre chinois des Affaires étrangères.

Mme Fu a fait cette remarque lors d’un point de presse portant sur la visite du président chinois Hu Jintao en France et au Portugal du 4 au 11 novembre.

La Chine et la France ont établi une coopération fructueuse en matière d’énergie nucléaire civile et d’aviation, citant pour exemple la centrale nucléaire de Daya Bay dans la province du Guangdong (sud), ainsi que la cha?ne d’assemblage final d’Airbus A 320 à Tianjin, a-t-elle poursuivi.

La Chine a une attitude positive envers la France quant au développement de la coopération dans ces deux domaines, ajoutant que les deux parties cherchent ensemble à l’étendre.

En réponse à une question concernant l’impact des grèves actuelles en France, elle a répondu que la situation en France ne bousculerait pas l’ordre du jour du président chinois.

La visite du président Hu en France et au Portugal intervient dans un contexte économique mondial encore instable et à la veille du Sommet du G20 à Séoul.

Cette visite s’inscrit également dans la promotion des relations amicales entre la Chine, la France et le Portugal, et plus généralement entre la Chine et l’UE.

Pendant son séjour en France, M. Hu s’entretiendra avec le président fran?ais Nicolas Sarkozy et rencontrera le Premier ministre Fran?ois Fillon ainsi que d’autres dirigeants fran?ais.

Mme Fu a indiqué que l’objectif de la visite de Hu Jintao en France était de promouvoir un développement stable et à long terme des relations stratégiques entre la Chine et la France.

“La Chine est satisfaite du développement complet des relations bilatérales, mais nous estimons que nos relations doivent refléter les changements actuels”, a ajouté Mme Fu.

La Chine souhaite qu’à travers le dialogue de haut niveau, les deux pays puissent intensifier la compréhension et la confiance mutuelles, et promouvoir un partenariat d’égalité et de respect mutuel entre les deux puissances.

Dans le domaine économique, la Chine espère que cette visite permettra de promouvoir le commerce bilatéral et les investissements afin d’obtenir de nouveaux progrès, a-t-elle fait savoir.

Les dirigeants des deux pays discuteront aussi de la promotion des relations Chine-UE et de la coopération à un niveau international, a ajouté Mme Fu.

Vu que la France prendra la présidence du G20 à la mi-novembre, les deux dirigeants devraient procéder à un échange de points de vue sur le sommet du G20 de Séoul et sur le futur développement du mécanisme du G20, a poursuivi Mme Fu.

Les discussions porteront aussi sur la coopération dans les domaines des hautes technologies, de l’économie d’énergie, de la protection environnementale et des échanges culturels et éducatifs, a-t-elle révélé, ajoutant que les deux parties pourraient signer des accords dans ces domaines.

Lors de son séjour au Portugal, Hu Jintao aura des entretiens avec le président portugais Anibal Cavaco Silva, le Premier ministre Jose Socrates et d’autres dirigeants portugais.

Les deux parties discuteront de l’élargissement de leur coopération dans les domaines du commerce, des investissements, de la construction d’infrastructures, des nouvelles énergies et des échanges culturels, a ajouté Fu Ying.

La Chine souhaite signer des documents de coopération dans ces domaines avec le Portugal, a fait savoir Mme Fu, ajoutant que la coopération économique et culturelle serait au centre des discussions.