La coopération Chine-ASEAN joue un rôle clé dans la paix et le développement régionaux

Ajouté au 03/11/2010 par SHI Lei

La coopération entre la Chine et l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) s’est progressivement renforcée et a joué un rôle clé dans l’instauration de la paix, de la stabilité et du développement régionaux, a estimé le Premier ministre vietnamien Nguyen Tan Dung, lors d’un entretien exclusif accordé à l’agence Xinhua.

“Suite à environ deux décennies de développement, la relation entre la Chine et l’ASEAN est devenue l’une des plus complètes et actives des relations qu’entretiennent l’ASEAN et ses partenaires de dialogue”, a indiqué Nguyen Tan Dung, lors de l’entretien préalable au 17e sommet de l’ASEAN et aux sommets connexes entre l’ASEAN et ses partenaires de dialogue.

La zone de libre-échange Chine-Asean (CAFTA), officiellement lancée le 1er janvier 2010, constitue le résultat le plus notable enregistré par les deux parties, a rappelé le Premier ministre, ajoutant que l’établissement de la CAFTA avait facilité le commerce, les investissements et les échanges personnels entre la Chine et l’ASEAN.

Peuplée de 1,9 milliard de personnes, la CAFTA demeure la première du genre mise en oeuvre entre les pays en développement et elle est la 3e plus importante au monde en terme de volume commercial, juste derrière celles établies en Amérique du Nord et en Europe.

Plusieurs politiques favorisant le commerce et les investissements sont appliquées au sein de la CAFTA, où 90% des produits échangés entre la Chine et l’ASEAN sont exemptés des droits de douane.

Selon les statistiques du ministère chinois du Commerce, le montant des investissements cumulés entre la Chine et l’ASEAN a atteint 69,4 milliards de dollars à la fin de juin 2010. L’ASEAN est devenue le 3e marché d’importations et la 4e destination d’exportations de la Chine alors que le volume des échanges commerciaux entre les deux parties s’est chiffré à 185,38 milliards de dollars durant les huit premiers mois de cette année.

Le Premier ministre vietnamien a salué les efforts déployés ces dernières années par la Chine à la construction de la communauté de l’ASEAN, dont un fonds d’investissements de dix milliards de dollars et un prêt de 15 milliards de dollars.

En prévision du 13e sommet ASEAN-Chine, Nguyen Tan Dung a fait savoir que les deux parties devraient continuer à approfondir leurs relations d’intérêt réciproque et contribueraient de façon positive à la paix et à la sécurité régionales.

L’ASEAN regroupe actuellement Brunei, le Cambodge, l’Indonésie, la Malaisie, le Myanmar, le Laos, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

Ayant pour thème “Vers la communauté de l’ASEAN : de la vision à l’action”, le 17e sommet de l’ASEAN et les sommets connexes entre l’ASEAN et ses partenaires de dialogue doivent se dérouler de jeudi à samedi à Hanoï.