PSA Peugeot Citroën et Dongfeng Motors créeront une troisième usine en Chine

Ajouté au 29/09/2010 par SHI Lei

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën et le groupe chinois Dongfeng Motors ont décidé de mettre en place une troisième usine de production automobile à Wuhan (centre de la Chine), selon un communiqué publié mardi à Paris par la société française.

D’une capacité initiale de 150.000 véhicules, cette usine sera destinée à produire des véhicules de gammes moyennes et moyenne inférieure, et elle entera en production en 2013, selon un communiqué publié à l’occasion d’une visite du président de PSA Peugeot Citroën, Philippe Varin, en Chine.

Cette usine doit porter la capacité de production de la coentreprise Dongfeng Peugeot Citroën Automobiles (DPCA) de 450. 000 véhicules par an en 2010 à 750.000 en 2015, précise le communiqué.

PSA Peugeot Citroën et Dongfeng Motors prévoient aussi de lancer au moins un nouveau véhicule par an et par marque, soit 12 nouveaux modèles DPCA d’ici cinq ans. Ce plan vise à renouveler en profondeur l’offre existante, et à augmenter les couvertures de marché des marques Peugeot t Citroën en Chine.

La coentreprise DPCA poursuivra le déploiement de ses réseaux de ventes Dongfeng Peugeot et Dongfeng Citroën afin d’offrir un service de qualité et de proximité à ses clients. D’ici 2012, chaque marque disposera de concessionnaire dans les 300 principales villes chinoises et d’un réseau complémentaire de plusieurs centaines d’agents.

PSA Peugeot Citroën étudie, dans le cadre de la stratégie de son développement en Asie, la possibilité d’exporter une partie de la production (véhicules montés et collections de pièces) de la DPCA vers des pays de la région.

L’ensemble de ces initiatives permettront à la DPCA d’atteindre son objectif d’occuper une part de marché de 5% en Chine à l’horizon 2015, ajoute le communiqué.

Le partenariat entre PSA Peugeot Citroën et Dongfeng Motors remonte en 1992, où les deux groupes avaient signé un accord de coentreprise.

En juillet 2010, le groupe français avait signé avec le groupe automobile China Changan (CCAG) à Paris un contrat portant sur la création d’une deuxième coentreprise à parité en Chine.

La Chine est déjà le deuxième marché pour PSA Peugeot Citroën, selon les chiffres publiés par le groupe français.