La tournée en Europe de Wen Jiabao approfondira les relations bilatérales (MAE)

Ajouté au 29/09/2010 par SHI Lei

La tournée prochaine en Europe du Premier ministre chinois Wen Jiabao aura pour but de promouvoir encore davantage les relations stratégiques globales entre les deux parties, a déclaré mardi à Beijing la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères Fu Ying, lors d’un point de presse.

Le Premier ministre chinois va effectuer, du 2 au 9 octobre, une visite officielle en Grèce, en Belgique, en Italie et en Turquie, sur l’invitation du Premier ministre grec George Papandréou, du Premier ministre belge Yves Leterme, du Premier ministre italien Silvio Berlusconi et du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan.

Invité par le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, du Premier ministre belge et du président de la Commission européenne José Manuel Barroso, M. Wen va également prendre part à la 8ème Réunion Asie-Europe et au 13ème sommet Chine-Union européenne (UE) du 4 au 6 octobre.

Pour la réunion Asie-Europe, Mme Fu a estimé que celle-ci constituait une plate-forme interrégionale pour le dialogue et la coopération.

Quant au 13ème sommet Chine-UE, celui-ci se concentrera sur la gouvernance financière et économique globale, le développement durable, les échanges socio-culturels entre l’Asie et l’Europe, le développement futur du sommet, ainsi que sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Wen Jiabao va proposer une série de mesures lors de ce sommet, a fait savoir Mme Fu.

La Chine espère que le sommet aidera à promouvoir un redressement équilibré et durable de l’économie mondiale et à faire avancer la gouvernance économique globale et la réforme du système financier, a-t-elle poursuivi.

La Chine espère également que ce sommet contribuera à la lutte contre le changement climatique, à la sauvegarde de la paix et de la stabilité en Asie et en Europe, et à la construction de structures encadrant les réunion Asie-Europe, a ajouté la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères.

Lors du 13e sommet Chine-UE, le premier entre les dirigeants chinois et européens depuis l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, Fu Ying a indiqué que la Chine souhaitait que ce sommet devienne un nouveau point de départ pour les relations Chine-Europe.

Le sujet principal du sommet sera la définition, dans une perspective stratégique, de l’orientation des relations Chine-Europe dans le futur, ainsi que l’ajustement du mécanisme du dialogue Chine-Europe et des communications sur certaines questions internationales, par exemple le sommet du G20 à Séoul et le sommet de Cancun sur le climat de l’Onu, a detaillé la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères.

Outre le 13e sommet Chine-UE, M. Wen participera aussi à la cérémonie d’ouverture du sommet des milieux commerciaux sino-européens et à un forum culturel de haut niveau entre la Chine et l’UE. Lors de son séjour à Bruxelles, Wen Jiabao rencontrera des dirigeants européens.

Les relations sino-européennes ont progressé récemment de manière satisfaisante avec de fréquentes visites entre les deux parties.

Le commerce Chine-UE a aussi connu une croissance rapide cette année. Ainsi, le volume du commerce bilatéral a dépassé les 300 milliards de dollars sur les huit premiers mois, soit une croissance de 36,2% par rapport à la même période de l’année dernière.

“L’UE et l’Europe entière sont des partenaires importants de la Chine. En conséquence, il est important pour la Chine de voir l’UE et l’Europe maintenir une économie stable”, a ajouté Fu Ying.