Allocution de l’Ambassadeur de France à l’occasion de l’ouverture de la conférence « Chongqing, ville d’avenir »

Ajouté au 29/09/2010 par SHI Lei

Le service commercial de l’ambassade en Chine (Ubifrance) et la Chambre de commerce française en Chine (CCIFC) ont organisé, en partenariat avec la Commission du commerce de Chongqing (COFTEC), la conférence « Chongqing ville d’avenir » le 16 et 17 septembre 2010.

L’Ambassadeur de France en Chine et Mme LI Shihong, Directrice générale adjointe de la COFTEC ont co-présidé une conférence de presse en présence de Mme Isabelle FERNANDEZ, Conseillère commerciale et Directrice Chine d’UBIFRANCE, Mme Annick DE KERMADEC-BENTZMANN, Présidente de la Chambre de commerce française en Chine et Monsieur Emmanuel ROUSSEAU, Consul Général de France à Chengdu.

(17 septembre 2010)

“Monsieur le vice-président de la CCPCC de Chongqing (YU Xuexin)),
Monsieur le Député-Maire de Toulouse,
Madame la Présidente de la CCIFC,
Madame la Directrice d’Ubifrance,
Monsieur le Président des CCEF,
Mesdames, Messieurs,

Je suis très heureux d’être aujourd’hui avec vous à Chongqing pour participer à la troisième étape, après Xiamen et Tianjin, de l’opération des « Villes d’avenir » en Chine, organisée par la Chambre de commerce française en Chine (CCIFC) et le service commercial de notre ambassade (Ubifrance), en partenariat avec la Coftec, pour la partie chinoise.

Tout d’abord, je voudrais saluer la Municipalité de Chongqing et ses dirigeants qui nous accueillent aujourd’hui : on ne pouvait pas mieux choisir que cette ville du sud-ouest de la Chine pour accueillir une telle opération : en effet, Chongqing est une des quatre municipalités autonomes du pays, la plus grande concentration urbaine du monde, soit 32 millions d’habitants, engagée dans un formidable effort de développement, de modernisation et d’ouverture sur le monde et dont les derniers résultats sont particulièrement impressionnants et positifs, puisqu’on a atteint un taux de croissance annuel du PIB supérieur à 15 %. Je voudrais donc féliciter ici tous les acteurs publics et privés, les administrations comme les entreprises et les employés comme les dirigeants, pour cette belle réussite économique et souhaiter naturellement qu’elle se poursuive.

Je voudrais aussi souhaiter la bienvenue à M. Pierre Cohen, Député-Maire de Toulouse et président de la communauté d’agglomération du Grand Toulouse et à sa délégation d’élus et d’entreprises qui effectuent leur premier déplacement officiel à Chongqing, ville jumelle de Toulouse depuis 30 ans, et, à ce titre, =le= pionnier de la coopération décentralisée franco-chinoise.

Je souhaite également remercier les 51 sociétés françaises, dont plusieurs ont fait spécialement le déplacement depuis la France, qui participent à cette opération à Chongqing. C’est la première fois que l’Equipe de France de l’Export réunit un nombre aussi élevé de PME et de grands groupes dans une « ville d’avenir » chinoise, c’est dire tout l’intérêt que suscite cette ville et son potentiel de développement.

La France et la ville-province de Chongqing entretiennent déjà d’excellentes relations dans les domaines économiques, commerciaux et culturels. Je mentionnais à l’instant que Chongqing avait signé son premier jumelage avec une ville étrangère dès 1982 avec Toulouse ; le Maire HUANG Qifan consulte chaque année, au sein de son Comité consultatif international, le CMIA, plusieurs présidents de groupes internationaux dont Gérard MESTRALLET, de GDF SUEZ, et Bruno LAFONT de LAFARGE. Et pour parler un peu d’histoire, il faut rappeler que, lorsque Deng Xiaoping a quitté la Chine pour s’installer en France, c’est d’ici qu’il est parti, depuis Chongqing !

Plusieurs grands groupes français, qui ont fait le choix stratégique de s’implanter ici, ont décidé de renforcer leurs investissements. Je peux citer :

* Lafarge, premier, et de loin, investisseur français dans cette région et qui inaugurera une 6ème cimenterie dans les prochaines semaines
* Carrefour qui a ouvert un sixième hypermarché
* Suez Environnement qui renforce ses partenariats avec « Chongqing Water Group » au-delà du traitement des eaux usées et de la distribution d’eau potable et qui est en train de mettre sur pied une co-entreprise avec un partenaire chinois pour développer des réseaux de chaud et de frois
* Arte-Charpentier, grand cabinet d’architecture, qui va réaliser les travaux d’aménagement de « l’archipel des pêcheurs »
* ADPi qui travaille sur les études concernant l’extension de l’aéroport de Chongqing
* AREP qui se positionne pour réaliser la nouvelle gare de l’ouest.

Je vois également d’autres perspectives très favorables pour nos entreprises, notamment dans les secteurs suivants : le secteur médical, avec nos liens étroits avec le CHU de Chongqing et Sanofi Pasteur, le secteur des technologies vertes depuis que Chongqing a été désigné « ville pilote » par la NDRC.

Comme l’a indiqué la Ministre du commerce extérieur, Madame Idrac, lors de sa visite ici en avril dernier, le gouvernement français souhaite vivement renforcer ses liens, et ses investissements, avec cette ville et cette région, qui font l’objet, sur le plan du développement économique et de l’aménagement du territoire, d’une grande attention du gouvernement central de Pékin. Vous pouvez donc compter sur mon engagement, ma détermination et ma disponibilité, ainsi que sur ceux des différents services français en Chine, pour vous aider à la réalisation de vos projets d’implantation et/ou de coopération.

Je souhaite beaucoup de succès à « Chongqing, ville d’avenir » et vous remercie de votre attention”.