Fan Zeng : Les échanges culturels sino-français contribuent au développement culturel mondial

Ajouté au 19/09/2010 par SHI Lei

Le président français Nicolas Sarkozy a décerné le 9 septembre à l’Élysée la médaille de Chevalier de la Légion d’honneur française au peintre chinois Fan Zeng, pour récompenser ses contributions aux échanges culturels entre la Chine et la France.

« Je veux fournir plus d’efforts pour les échanges culturels entre la Chine et la France. Ces échanges contribuent au développement culturel mondial », a-t-il déclaré lors d’une interview après la cérémonie.

Né en 1938 dans une grande famille de lettrés chinois à Nantong, dans la province du Jiangsu, Fan Zeng est un grand maître de la peinture, connu en Chine comme à l’étranger. En plus de la peinture, il excelle également en calligraphie et en poésie classique.

Selon M. Fan, la France est un pays qui confère une grande importance à la culture, et il se considère comme un gardien de la culture classique orientale. « Monsieur le président m’a décerné la médaille lui-même, c’est aussi un signe d’appréciation de la culture chinoise et l’art oriental ».

En 1994, il a effectué sa première visite à Paris où il a installé un atelier. Depuis, il passe quelques mois chaque année en France. Il avait publié le livre « Le vieux sage et l’enfant » en France, et avait organisé des conférences sur la philosophie et la culture chinoises au siège de l’UNESCO et dans la bibliothèque François Mitterrand à Paris.

D’après Fan Zeng, à travers sa fonction de conseiller spécial de l’UNESCO, il a renforcé les échanges avec les personnalités françaises des milieux de la culture et de la pensée. Les intellectuels français ont pu apprendre à cette occasion ce que pensent et font les intellectuels chinois, et peuvent comprendre plus profondément la culture chinoise.

La Chine et la France sont géographiquement éloignées, mais les deux pays possèdent une culture splendide. Malgré leurs différences, mais elles cherchent à échanger sur les milieux culturels, asiatiques et philosophiques. « La rencontre entre les cultures orientales et occidentales a une signification importante pour la culture mondiale », a souligné Fan Zeng.

« La connaissance des Chinois sur les Occidentaux est plus grande que celle des Occidentaux sur les Chinois ». Afin de promouvoir les échanges entre la culture chinoise et la culture française, il faut encourager les Occidentaux à mieux connaître la Chine, et en premier lieu, à apprendre le chinois.

« À travers l’apprentissage de la langue et des caractères chinois, les Occidentaux s’ouvrent à nos poèmes et peintures. Ils peuvent découvrir un autre monde tout aussi poétique et philosophique », a-t-il expliqué.

Sur les divergences culturelles, il a déclaré ne pas voir d’inconvénient. « Les divergences sont les charmes qui peuvent produire des interactions. Il s’agit de la clé de nos plaisirs et échanges ».