Dominique de Villepin : La crise financière reflète la stabilité de l’économie chinoise

Ajouté au 10/09/2010 par SHI Lei

« Les pays asiatiques, en particulier la Chine, ont joué un rôle moteur dans la reprise économique après la crise financière. En effet, le développement de l’économie chinoise n’a pas débuté avec cette crise ; au contraire, la crise financière a reflété la stabilité de l’économie chinoise », a déclaré Dominique de Villepin, président de l’Association Asia-Pacific CEO’s (APCEO) et ancien Premier ministre français le 30 août à Beijing.

M. de Villepin est en visite en Chine à l’occasion du premier Sommet mondial des Industries innovantes, qui aura lieu du 31 août au 3 septembre à Changchun, dans la province du Jilin (nord-est de la Chine). À l’occasion de l’interview exclusive qu’il a accordée à China.org, il a expliqué que « le Sommet évoquera les perspectives d’un partenariat mondial pour l’innovation et la coopération dans les industries innovantes, pour assumer en commun la responsabilité d’une croissance verte durable et porteuse de progrès social ».

« La Chine devient de plus en plus un acteur central des relations internationales et un coopérateur indispensable mondial, en matière financière, mais aussi climatique et stratégique. C’est pourquoi nous choisissons une ville chinoise pour le premier sommet ».

À propos du thème du sommet, « Nouvelle révolution industrielle et économie verte », il affirme que « face à la réalité du réchauffement de toute la planète, il faut changer notre modèle de développement dépendant du pétrole. Nous devons exploiter les énergies renouvelables, à savoir l’énergie éolienne, l’énergie solaire et l’énergie nucléaire. La Chine a déjà établi son propre plan sur le développement vert, et par la suite il y aura un grand marché de coopération avec le pays dans les domaines de la biotechnologie, des nouveaux matériaux, ou encore des automobiles électriques ».

Quant à la crise de la dette souveraine en Europe, Dominique de Villepin souligne qu’il s’agit d’« un problème inhérent à l’intégration économique de l’Union européenne. Nous sommes en train d’établir un mécanisme pour promouvoir un meilleur développement de l’intégration économique de l’UE, par exemple avec la réforme fiscale. Tout ce qui est fait sert à renforcer la coopération intérieure, mais pas la concurrence. En outre, le G20, dont la France fait partie, joue un rôle important dans ce processus ».

Selon les Chinois, la poésie est romantique et la politique est réaliste, et en tant qu’homme politique et poète, Dominique de Villepin pense que ces deux qualités sont nécessaires à la résolution des problèmes actuels. « Lorsqu’on doit transformer la concurrence en coopération, nous devons avoir une imagination de poète et l’attitude pragmatique d’un homme politique. Les deux ne sont pas en contradiction », analyse-t-il.

L’Association Asia-Pacific CEO’s vise à promouvoir la coopération internationale et les rencontres entre décideurs économiques, diplomatiques, politiques à l’échelle internationale. Dominique de Villepin la préside depuis 2008. Après le Sommet mondial des Industries innovantes à Changchun, il se rendra dans la province du Shanxi, à Jincheng, afin d’inaugurer une stèle dans le parc naturel de la rivière Monghe sur laquelle sera inscrit l’un de ses poèmes, en français et en chinois.