Carrefour attaque en justice une chaîne chinoise pour contrefaçon de sa marque

Ajouté au 10/09/2010 par SHI Lei

Le géant de la grande surface Carrefour basé à Paris a découvert avec stupéfaction que plus de 160 magasins de sa chaîne étaient enregistrés dans la ville de Fuyang dans la province de l’Anhui (Est).

En cause selon le distributeur, l’Anhui Jiale Supermarket Chain Co., Ltd et ses filiales ont été accusés de violer les règles de libre concurrence et de contrefaire la célèbre marque. Une affaire assez grave pour que Carrefour SA initie une procédure judiciaire contre son concurrent.

La chaîne locale de supermarchés est accusée d’utiliser illégalement le logo “Jialefu”, la version chinoise du nom d’entreprise “Carrefour”.

Le tribunal populaire intermédiaire de Hefei a jugé la plainte recevable. Et les auditions, qui ont commencé le 18 août, sont toujours en cours.

Carrefour considère que les supermarchés Jiale utilisent un logo bleu similaire au sien sur leurs enseignes, étiquettes, reçus et sacs. De quoi -selon la marque hexagonale- tromper le consommateur et entretenir la confusion. Voilà donc pourquoi Carrefour demande à Jiale de retirer son logo et de lui verser 6 millions de yuans de dédommagement (882 164 dollars US) au titre du préjudice subi.

Fondée en 2002, Jiale était à l’origine enregistrée comme étant la “Anhui Fuyang Jialefu Business and Commerce Co., Ltd”. En août 2009, l’entreprise s’est re-baptisée, passant de “Jialefu” à “Jiale”. Au total, Jialefu/Jiale a ouvert plus de 160 supermarchés dans la ville de Fuyang et ses environs. La marque chinoise prétend ne pas avoir contrefait la marque française car celle-ci a déjà changé d’appellation avant le dépôt de la plainte.

Enfin, le logo chinois de Carrefour “Jialefu” signifiant littéralement “famille heureuse” en chinois, celui-ci ne constitue pas selon Jiale une marque déposée distincte.