Un moteur de recherche du gouvernement chinois

Ajouté au 23/08/2010 par SHI Lei

Fruit de la collaboration des deux entreprises d’État, China Mobile et l’agence de presse Xinhua News, ce moteur de recherche viendra s’aligner face au leader Baidu ainsi que Google.

La Chine vient de franchir une nouvelle étape dans ses velléités de contrôle de l’Internet. L’opérateur China Telecom et l’agence de presse Xinhua News, deux entreprises appartenant à l’État chinois, ont annoncé qu’elles s’associaient pour créer un nouveau moteur de recherche.

China Telecom est le principal opérateur de téléphonie du pays tandis que Xinhua News est la voix officielle du Parti communiste chinois.

Un moteur par défaut pour les internautes chinois ?

Ce nouveau moteur de recherche, dont le nom et la date d’entrée en service ne sont pas encore connus, va tenter de s’imposer face à Baidu, le N°1 chinois avec 60,5% de part de marché et Google avec 37,6% (source StatCounter mois d’août).

Un défi de taille qui va demander des moyens importants et peut être inciter le gouvernement à prendre certains raccourcis en imposant par exemple l’usage de ce moteur à tous les corps d’État et dans les entreprises nationales, à commencer par China Telecom et ses 508 millions d’abonnés.

On imagine en outre qu’il est assez probable qu’un filtrage du contenu sera de rigueur.