Wu Bangguo en France pour promouvoir les relations entre différentes régions chinoises et françaises

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Le président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), Wu Bangguo effectue actuellement une visite dans des villes françaises, à savoir Lyon, Bordeaux et Marseille, afin de promouvoir la coopération et de multiplier les échanges entre différentes régions chinoises et françaises.

M. Wu a rencontré dimanche Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional de Rhône-Alpes.

“L’objectif de ma visite est de promouvoir le développement interrégional, de renforcer l’amitié entre les peuples, ainsi que d’élargir la base sociale et civile des relations entre les deux pays”, a indiqué M. Wu à Lyon, la plus grande ville de la région Rhône-Alpes.

Dimanche soir, M. Wu a également rencontré Alain Juppé, maire de Bordeaux, ville renommée pour ses vins d’excellente qualité.

M. Wu effectue actuellement une visite officielle de bonne volonté en France. A l’issue des réunions avec les dirigeants français, le président du Parlement chinois a rencontré des responsables des gouvernements et des Parlements régionaux en dehors de Paris.

Les liens entre la région Rhône-Alpes et la Chine datent depuis longtemps et des révolutionnaires chinois d’une ancienne génération, tel que Deng Xiaoping, y ont fait leurs études, a rappelé M. Wu, lors des rencontres.

Il a salué la contribution de la région Rhône-Alpes au développement des relations sino-françaises à travers des échanges fructueux et de la coopération avec de nombreuses villes chinoises, Shanghai, Guangzhou, Wuhan et Suzhou par exemple.

La France constitue actuellement le 4e partenaire commercial de la Chine au sein de l’UE et la Chine est le plus gros partenaire commercial de la France en Asie. Les échanges commerciaux entre les deux pays se sont élevés à 17,2 milliards de dollars au cours des cinq premiers mois de cette année, en enregistrant une hausse de 40% en glissement annuel.

En tant que centre du commerce énergétique et que seconde plus grande région économique de France, la région Rhône-Alpes dispose des avantages dans les secteurs traditionnels, tels que la métallurgie, la fabrication des machines, le textile et l’industrie chimique et elle connaît une forte croissance dans les domaines de la haute technologie, à savoir la bio ingénierie, la nanotechnologie et l’économie verte, a évoqué M. Wu.

La visite de M. Wu contribuera au renforcement des relations entre la Chine et la région Rhône-Alpes, a indiqué pour sa part M. Queyranne, qui a souhaité que son tour de France donne un nouvel élan au développement inter-régional et à la coopération sino-française.

M. Wu a montré un grand intérêt pour le savoir-faire de la région Rhône-Alpes dans les domaines de la gestion écologique, de la protection environnementale, de la conservation énergétique et de la réduction de l’émission des gaz à effet de serre.

Puisque la Chine est en train de restructurer son économie, de moderniser l’industrie et de modifier son mode de développement, la coopération entre Rhône-Alpes et la Chine connaîtra de nouvelles opportunités, a estimé M. Wu.