Les régions centrales attirent un tiers des investissements français en Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Les régions au centre de la Chine — les provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi — ont attiré un tiers des investissements français en Chine alors que la coopération économique et culturelle entre la France et ces régions est plus florissante que jamais.

C’est ce qu’a fait savoir mercredi Serge Lavroff, le consul général de France à Wuhan, à l’occasion des célébrations du 14 juillet –la Fête nationale française– organisées dans la capitale du Hubei.

La France s’est implantée très tôt au centre de la Chine, en créant un Consulat général à Wuhan dès 1998. Depuis, la coopération entre ce pays européen et les provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi a affiché une vitalité éclatante, a rappelé M. Lavroff, ajoutant que les régions centrales de Chine comptent un grand nombre de francophones.

Actuellement, plus de 80 entreprises françaises sont installées dans ces trois provinces centrales, et plus d’un millier de Français y vivent.

La coopération économique sino-française est aussi caractérisée par sa diversité : de l’automobile à l’énergie, de la vente au détail à la banque, en passant par le développement urbain durable et les technologies de pointe.

Au-delà de ces échanges économiques fructueux, la France a aussi renforcé sa coopération en matière de culture, d’éducation et de recherche scientifique avec les provinces centrales de Chine. Chaque année, plus de 2 000 étudiants sont envoyés par ces trois provinces faire des études en France, soit près de 20% du nombre total d’étudiants chinois partant étudier dans le pays.

M. Lavroff a cité d’autres exemples de coopération culturelle sur la durée, tels que le septième Panorama du cinéma français, le cinquième Festival Croisements franco-chinois et la quatrième édition de la Fête de la musique.

En avril 2010, la France et la province du Hubei ont signé une lettre d’intention de coopération en matière de développement urbain durable. Wuhan a été désignée comme ville pilote dans ce domaine.

Pour M. Lavroff, le projet de la protection du lac Liangzi et la planification urbaine est un exemple magistral des nombreux projets mis en oeuvre par la France et le gouvernement local du Hubei.

Le consul général s’est déclaré confiant concernant la pérennité et la qualité de la coopération entre la France et les régions du centre de la Chine.