Les investissements français dans le centre de la Chine représentent un tiers de ses investissements totaux en Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

La France a renforcé ses relations de coopération avec les provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi dans le centre de la Chine et à l’heure actuelle, ses investissements dans ces régions représentent environ un tiers de ses investissements totaux en Chine.

Serge Lavroff, consul général de France à Wuhan, a fait ces remarques, au cours d’une célébration tenue dans cette ville francophile à l’occasion de la Fête nationale de France le 14 juillet.

Actuellement, il y a au total environ 1 000 Français et 80 entreprises françaises dans les trois provinces du Hubei, du Hunan et du Jiangxi. La coopération économique sino-française est diversifiée, notamment dans les domaines de l’automobile, des ressources énergétiques, de la vente au détail, de la banque et dans d’autres domaines liés au développement durable de la ville. Un nombre croissant d’entreprises des hautes technologies sont nées d’une telle coopération.

Outre les échanges économiques, la coopération bilatérale ne cesse de se développer dans les domaines de la culture, de la recherche scientifique et de l’éducation. Chaque année, environ 2 000 étudiants de ces trois provinces vont étudier en France. Ce chiffre représente près de 20% du nombre total des étudiants chinois en France.

Sur le plan culturel, les échanges se sont également multipliés. Cette année, la France a organisé dans plusieurs villes chinoises la 7ème édition de la Semaine du cinéma français, la 5ème édition des échanges du Printemps de la Culture et le 4ème festival de la musique. La coopération scientifique a atteint un niveau plus élevé. En témoigne un nouveau laboratoire en cours de construction, pour les études sur de nouvelles maladies épidémiques.

En avril dernier, la France et la ville de Wuhan ont signé une lettre d’intention sur la coopération en matière de développement durable en ville.

« Plusieurs projets de coopération entre la France et la province du Hubei ont déjà commencé, notamment le projet écologique sur la zone du lac Liangzihu », a dit M. Lavroff, ajoutant que « la coopération française avec le centre de la Chine gagnera en largeur et en profondeur dans le futur ».