La Chine dope le marché mondiale de la High Tech

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Les ventes de biens électroniques ont augmenté de 16 % au premier trimestre, tirées notamment par les téléviseurs et les PC.
Depuis le début d’année, la consommation chinoise de produits électroniques et informatiques affole les statistiques. Selon GfK, les ventes de produits électroniques (« smartphones », téléviseurs, PC…) ont bondi de 16 % en Chine au premier trimestre, et pèsent désormais la bagatelle de 19,61 milliards d’euros. De quoi permettre à l’empire du Milieu d’afficher l’une des plus fortes croissances mondiales, mieux que le reste de l’Asie (+ 13 %), que l’Europe de l’Ouest (+ 2 %) et que les Etats-Unis. « Vu son poids dans le marché mondial, la Chine participe largement au rebond de l’industrie électronique », juge GfK.

En quelques années à peine, la Chine s’est hissée aux premières places de l’industrie électronique. Premier marché mondial d’ordinateurs de bureau, deuxième sur le segment des ordinateurs portables, troisième sur les téléviseurs LCD (derrière les Etats-Unis et l’Europe de l’Ouest)… Les Chinois achètent en masse, même si le taux d’équipement reste encore faible dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants.

Cette année, la population se rue notamment sur les écrans plats. Le marché chinois devrait atteindre les 59 millions d’unités écoulées en 2012, soit une croissance annuelle de 14 % selon une étude publiée la semaine dernière par le cabinet américain Display Search. Mieux, la Chine devrait devenir, selon Display Search, le premier marché mondial des téléviseurs LCD dès l’année prochaine. De fait, les ventes sont soutenues par le vieillissement du parc installé. « En Chine, l’achat de téléviseurs couleur a réellement grimpé dans le milieu des années 1990. Comme ces téléviseurs ont une espérance de vie de 8 à 10 ans, on arrive aujourd’hui sur un cycle de renouvellement très important », juge Display Search, qui chiffre à 450 millions le nombre de téléviseurs devant être remplacés dans les dix années à venir. Les vieux téléviseurs à tube cathodique, longtemps majoritaires dans les ventes, sont en plein déclin : ils ne représentent plus que 14,6 % des ventes au premier trimestre 2010, contre 68 % il y a deux ans à peine…

Outre l’urbanisation croissante 65 millions de Chinois des campagnes devraient rejoindre de petites et moyennes villes dans les cinq prochaines années et l’élévation du niveau de vie, l’industrie profite également du programme de subventions à l’achat d’appareils électroniques et électroménagers dans les zones rurales, lancé en février 2009 pour faire face à la crise. Une mesure qui bénéficie également aux achats d’ordinateurs. Selon Gartner, les ventes de PC devraient encore croître de 22,4 % en 2010, notamment tirées par les PC portables.
Lenovo leader incontesté

Reste que ce gâteau n’est pas accessible à tous les industriels. Parmi les dix plus gros vendeurs de PC en Chine, la moitié sont des constructeurs chinois : Lenovo arrive loin en tête avec 25 % de part de marché selon Gartner. Des fabricants comme Founder Electronics (6 %), Tongfang (3 %), Great Wall Computer (2 %) et Haier (2 %) sont aussi dans le Top 10. Ce sont toutefois des groupes étrangers qui ont affiché les plus fortes croissances entre 2008 et 2009 : le taïwanais Asus, numéro cinq en Chine, dont les ventes ont bondi de 72 % et l’américain Hewlett-Packard, numéro deux du marché qui a écoulé 65 % d’unités en plus l’an dernier.