Communiqué : l’Allemagne incitera l’UE à reconnaître le statut d’économie de marché de la Chine

Ajouté au 21/07/2010 par SHI Lei

Un communiqué sino-allemand indique que l’Allemagne incitera activement l’Union européenne (UE) à reconnaître le statut d’économie de marché total de la Chine et que la Chine poursuivra ses négociations avec l’UE à ce sujet.
Le communiqué conjoint a été publié après l’entretien entre Angela Merkel, chancelière de l’Allemagne, en visite en Chine, et le Premier ministre chinois Wen Jiabao vendredi matin et sa rencontre avec le président chinois Hu Jintao dans l’après-midi.
Les deux parties ont estimé que la crise financière mondiale n’avait pas changé la tendance à la croissance à long terme de l’économie mondiale et que tous les pays devaient tirer des leçons de cette crise. Malgré la reprise progressive de l’économie mondiale, les fondements sont encore fragiles, rappelle le communiqué.
La Chine soutient les efforts déployés par l’UE pour stabiliser son économie et ses finances et accorde de l’importance au rôle de l’Allemagne au cours de ce processus. La Chine est convaincue que les pays de la zone euro pourront surmonter leurs difficultés et parvenir à un développement économique stabilisé, ajoute le communiqué.
Les deux pays se sont engagés à continuer à intensifier leurs communications et négociations au sein du G20 et à s’opposer au protectionnisme du commerce et des investissements sous n’importe quelle forme.
L’Allemagne s’est félicitée des efforts de la Chine pour adhérer à l’Accord sur les marchés publics de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), souligne le communiqué.
Les deux parties accordent de l’importance au rôle de l’économie réelle dans le développement économique, et ont convenu d’organiser des séminaires réguliers pour faire progresser leur coopération économique et technique ainsi que leur coopération dans les domaines de la construction des infrastructures, des matières premières, de l’acier, de l’automobile, des industries de la médecine et de la bio-technique, de l’énergie et de la technologie environnementale, de la chimie et de la technique informatique. Les deux parties renforceront également leur coopération en matière d’aéronautique.
Le communiqué conjoint souligne qu’il est dans l’intérêt des deux pays de traiter de manière appropriée le changement climatique.
Les deux pays ont réaffirmé qu’ils respectaient le principe des “responsabilités communes mais différenciées” et reconnaissaient la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques et le Protocole de Kyoto comme les cadres appropriés et efficaces de la coopération internationale et ils ont hautement apprécié les mesures actives prises par les gouvernements des deux pays.
La 1ère réunion du groupe de travail sino-allemand sur le changement climatique se tiendra plus tard cette année.
Il s’agit de la quatrième visite d’Angela Merkel en Chine. Elle se rendra plus tard vendredi à Xi’an, capitale de la province du Shaanxi (nord-ouest).