Les lycées français de Chine de nouveau payants?

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

Faudra-t-il payer pour inscrire ses enfants dans les lycées français à l’étranger ? Le Parisien révèle dans son édition de ce mardi qu’un rapport parlementaire préconise de suspendre leur gratuité. En 2007, Nicolas Sarkozy avait lancée cette mesure de gratuité pour les lycées et souhaitait l’étendre aux écoles et collèges français à l’étranger.

Le coût pour l’Etat serait alors de 700 millions d’euros par an selon le quotidien qui juge cette somme « peu compatible avec l’équilibre des finances publiques ». Les frais de scolarité financés par le gouvernement serait déjà de 106,30 millions d’euros cette année pour les lycéens à l’étranger.

Avant la mesure de 2007, les entreprises embauchant les parents expatriés payaient les frais de scolarité de leurs enfants. Depuis, ils sont « assumés par le contribuable », indique le rapport. Les expatriés ne déboursent donc rien pour la scolarité de leurs enfants, vu qu’ils ne paient pas d’impôts en France.

Hervé Féron, en charge du rapport, dénonce « un minibouclier fiscal pour les plus riches et pour les grandes entreprises ».

Le député socialiste souligne également l’injustice de la mesure adoptée en 2007 dans les colonnes du Parisien : « Les enfants de salariés en profitent mais pas les enfants de fonctionnaires ».

Les trois lycées français de Chine, à Pékin, Shanghai et Hong Kong, sont évidemment concernés. Si le rapport est adopté par le parlement, les parents français devront de nouveau payer la scolarisation de leurs enfants lycéens.