Le partenariat stratégique global sino-français en plein développement (ambassadeur de Chine en France)

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La prochaine visite du président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) Wu Bangguo, précédée par plusieurs visites officielles réciproques de haut niveau des responsables chinois et français, témoigne le développement rapide du partenariat stratégique global établi entre les deux pays, a indiqué, lors d’un entretien exclusif accordé à l’agence Xinhua, l’ambassadeur de Chine en France, Kong Quan, qui constate un renforcement constructif et tous azimuts dans les relations bilatérales.

PREMIERE VISITE DU CHEF DU LEGISLATIF CHINOIS EN FRANCE DEPUIS 13 ANS

La dernière visite du responsable en chef de l’organe législatif chinois en France date de 1997, l’année lors de laquelle l’ancien président du Comité permanent de l’APN, Qiao Shi, a effectué une visite, a rappelé M. Kong.

Tous attachent une grande importance au partenariat stratégique global noué entre les deux pays, la Chine et la France souhaitent un approfondissement de la coopération politique. Dans ce contexte, le président français, Nicolas Sarkozy, le Premier ministre, François Fillon, et le président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, se sont respectivement rendus en Chine depuis décembre dernier.

Outre les rencontres officielles, les hauts responsables des deux Etats profitent fréquemment des conférences internationales pour mener des discussions, a dévoilé l’ambassadeur, citant l’exemple du dernier sommet du G20 à Toronto, lors duquel les présidents Hu et Sarkozy ont eu leurs plus récents entretiens en marge de la réunion.

La prochaine visite de M. Wu, qui sera la première du genre depuis 13 ans, ravivera davantage les échanges bilatéraux de haut niveau, estime l’ambassadeur.

Lors de sa visite en France du 7 au 14 juillet, M. Wu s’entretiendra à Paris avec MM. Sarkozy et Fillon et les présidents des deux assemblées du parlement français. Il se déplacera également dans des provinces pour rencontrer les milieux économiques, culturels, ainsi que de l’éducation français.

RENFORCEMENT ATTENDU DE LA COOPERATION DANS TROIS DOMAINES

La visite de M. Wu en France, vise à amplifier la coopération bilatérale, ainsi qu’à promouvoir le développement sain et durable du partenariat stratégique global sino-français tout en améliorant la compréhension et la confiance politique mutuelle, et à donner une impulsion à la coopération des trois domaines, a indiqué l’ambassadeur.

Cette visite, qui interviendra après le séjour de son homologue M. Accoyer en Chine à l’occasion de l’Exposition universelle à Shanghaï il y a quinze jours, marque en premier le renforcement de la coopération des instances législatives des deux pays, estime M. Kong. Une commission de coopération parlementaire sino-française, mécanisme du plus haut niveau des échanges parlementaires, sera officiellement inaugurée lors de la visite de M. Wu, a-t-il fait savoir.

La visite se caractérisera aussi par l’approfondissement de la coopération commerciale et économique, a poursuivi M. Kong. Initié par le ministère chinois du Commerce et le ministère français de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, un forum commercial bilatéral de haut niveau se tiendra durant la visite du chef du législatif chinois en France. Au moins deux cents entrepreneurs chinois et français sont attendus au forum, auquel M. Accoyer sera également présent.

Le séjour de M. Wu sera en outre marqué par une intensification de la coopération régionale, a poursuivi M. Kong. A part des rencontres avec des personnalités politiques à Paris, M. Wu se rendra dans d’autres principales villes françaises telles que Lyon, Bordeaux et Marseille, où il entend échanger des opinions avec les parlements et les gouvernements locaux et visiter plusieurs projets de pointe français dans les domaines industriel, agricole et médical.

COORDINATION CONCERNANT LES AFFAIRES INTERNATIONALES

La coordination et la coopération dans les affaires internationales d’importance constituent un autre facteur non négligeable contribuant au développement accéléré des relations sino-françaises, a fait remarquer M. Kong.

La France est un influent pays occidental qui possède une vision globale et une position indépendante en matière des principales questions internationales, tandis que la Chine, en tant que grande puissance émergente, a aussi ses propres points de vue sur les affaires internationales, a-t-il souligné.

Néanmoins, les deux pays partagent de nombreux intérêts communs et tiennent souvent des positions semblables ou proches sur la scène internationale, ce qui leur permet d’oeuvrer sur un même champ de travail immense. La réglementation de l’ordre financier international, la lutte contre le changement climatique et la non-prolifération des armes nucléaires seront les premiers sujets de la coopération approfondie, a énuméré M. Kong.

“Sur fond des circonstances internationales complexes et des défis globaux difficiles, la coordination et la coopération entre la Chine et la France, toutes deux membres permanents au Conseil de sécurité de l’ONU et défenseuses de la paix, de l’égalité et de la justice, contribueront à la paix et la stabilité mondiale, ainsi qu’au développement et à la prospérité de l’humanité”, a conclu l’ambassadeur.