La Chine "très préoccupée" par une enquête anti-dumping par l’UE sur modems chinois

Ajouté au 12/07/2010 par SHI Lei

La Chine s’est déclarée jeudi “très préoccupée” par une enquête anti-dumping ouverte par l’Union européenne (UE) sur les modems de réseau étendu sans fil (WWAN) importés depuis la Chine.

Mercredi, l’UE a lancé une enquête sur les mesures de sécurité des modems chinois et une enquête anti-dumping sur les importations de ces produits. Cette affaire concerne des produits d’une valeur d’environ 4,1 milliards de dollars.
Le ministère chinois du Commerce a déclaré sur son site Internet que ces modems chinois de type WWAN étaient des produits de haute-technologie et qu’ils promouvaient l’innovation, créaient de nuveaux marchés et bénéficiaient aux consommateurs.
Le ministère a qualifié l’action de l’UE de mesure typique de protectionnisme commercial, qui risque d’entraver non seulement la reprise économique de l’UE, mais aussi le progrès technologique chinois.
Cette enquête de l’UE va à l’encontre du consensus atteint ce week-end par des dirigeants du G-20 lors de leur sommet à Toronto, a ajouté le ministère.